Côte D'ivoire : Abidjan - Cocody - Angré Château
+225 08 47 00 60
parolededieu@actes13.com

COMMENT PRIER POUR ETRE DÉLIVRÉ DE LA PRISON DES DÉMONS ET DES SORCIERS?

Jésus le Salut qui vient du Ciel

COMMENT PRIER POUR ETRE DÉLIVRÉ DE LA PRISON DES DÉMONS ET DES SORCIERS?

SORTEZ DE LA PRISON

Table des matières

Introduction. 3

La prison spirituelle. 3

CHAPITRE  1. 6

POURQUOI L’ARCHANGE SATAN A ETE CHASSE DU CIEL ?. 6

Les raisons de la chute de Lucifer ?. 7

Qui est le diable ?. 8

Quels sont ses caractères. 9

Le diable a des pouvoirs. 9

Découvrons ses œuvres. 10

CHAPITRE  2. 11

LA CAUSE DE LA PRISON.. 11

L’histoire du fou de Gadara ou Gerasa. 11

La méchanceté de Satan sur ses prisonniers. 12

Première raison : Votre demeure. 13

Où est votre demeure ?. 13

La demeure de Lot. 13

Les œuvres de vaudous dans ces lieux. 15

Qu’est-ce qu’un autel ?. 16

Un exemple de destruction d’autels de vaudou. 17

Est-ce la fin du combat ?. 17

LES STRATEGIES DE DELIVRANCE. 19

La stratégie d’Abraham pour libérer Lot. 19

La conservation de la victoire. 20

Deuxième raison : Votre étoile. 20

L’étoile de Joseph. 20

La délivrance de Joseph. 21

Troisième raison : L’autorité suprême ou la royauté. 21

La prison itinérante : Le cas du roi David. 21

La délivrance de David. 22

La stratégie de délivrance de David. 23

Prison pour un faux prophète. 23

La délivrance du faux prophète. 23

CHAPITRE 3. 24

LA PRISON DES CONDAMNES A MORT. 24

La persécution religieuse : La prison de la fosse aux lions. 24

La délivrance de Daniel 25

Les trois compagnons de Daniel 25

L’apôtre Pierre en prison. 26

La délivrance de Pierre. 26

Paul et Silas en prison. 27

La délivrance de Paul et Silas. 27

LES CANTIQUES DE LOUANGE. 28

La louange qui délivre du mauvais esprit. 29

La délivrance de royaume de Juda par les chantres. 30

Les cantiques des anges de Dieu. 31

Prière. 31

Les conséquences spirituelles de la prison. 32

Livrer le combat spirituel contre la prison. 33

Les anges présents dans la prison. 37

La fonction des anges. 37

Les anges s’engagent dans le combat et réconfortent les enfants de Dieu. 38

Prière Prophétique. 38

Les anges combattent dans la prison. 39

Pourquoi le Seigneur envoie-t-il ses anges pour la délivrance ?. 39

La puissance du Saint-Esprit. 40

La délivrance miraculeuse de Pierre par l’ange. 40

L’ange délivre Paul et Silas de la Prison. 41

L’ange sauve Daniel de la fosse aux lions. 41

Combat d’autorité. 41

Les portes des prisons. 42

Les pactes et les alliances. 43

Les fausses religions. 43

Les types de prisons. 44

Les prisonniers selon la bible. 44

L’obstacle à la délivrance : le manque de pardon. 45

Savoir pardonner. 45

Joseph se fait connaître à ses frères et pardonne. 46

LE PARDON QUI LIBÈRE. 46

Un témoignage d’Emmanuel et Apolline Ntawuruhunga. 46

Pourquoi combattre les démons ?. 51

Prenez garde à vos songes. 52

Les âmes emprisonnées dans l’iroko sacré. 52

Les armes diaboliques. 53

La prison une sépulture ouverte. 54

Aimons les prisonniers. 55

La prison et la peine de mort. 55

Ne pas se suicider en prison. 55

Satan veut un grand nombre de personnes en prison. 57

Proclamations prophétiques pour la délivrance de votre âme de la prison spirituelle. 58

       SORTEZ DE LA PRISON

                    PROPHETE PAUL MOÏSE D’OLIVEIRA

 

                               Psaumes 142

Cantique de David. Lorsqu’il était dans la caverne. Prière.

De ma voix je crie à l’Eternel,

De ma voix j’implore l’Eternel.

Je répands ma plainte devant lui,

Je lui raconte ma détresse.

Quand mon esprit est abattu au-dedans de moi,

Toi, tu connais mon sentier.

Sur la route où je marche

Ils m’ont tendu un piège.

Jette les yeux à droite, et regarde !

Personne ne me reconnaît,

Tout refuge est perdu pour moi,

Nul ne prend souci de mon âme.

Eternel ! C’est à toi que je crie.

Je dis. Tu es mon refuge,

Mon partage sur la terre des vivants.

Sois attentif à mes cris !

Car je suis bien malheureux.

Délivre-moi de ceux qui me poursuivent !

Car ils sont plus forts que moi

Tire mon âme de sa prison,

Afin que je célèbre ton nom.

Les justes viendront m’entourer,

Quand tu m’auras fait du bien.

Introduction

La prison se définit comme étant un lieu aménagé pour recevoir des délinquants ou des prévenus privés de liberté ; un établissement clos où l’on détient des personnes condamnées ou en instance de jugement.

La prison est un lieu redoutable. Un prisonnier n’est point libre, il n’a aucun choix. Un prisonnier ou une prisonnière ne peut jouir de la vie. Dans certaines prisons il est parfois impossible de voir la lumière du jour. Les prisonniers ne mangent pas à leur faim. Ils sont privés des informations, privés de leurs fortunes, privés de leurs familles, et de leurs amis.

Un prisonnier est une personne malheureuse. Il est exposé à l’odeur des déchets et d’urine. Il tombe constamment malade et les non malchanceux meurent souvent. Dans la prison, l’alimentation n’est pas équilibrée.

Hormis leur demeure dans la prison, les plus forts dominent les plus faibles. Il y a la pratique de l’homosexualité à savoir le lesbianisme, la pédophilie. Aussi la débauche sexuelle telles que la masturbation abusive, la violence sexuelle et bien d’autres perversions sexuelles minent la vie des prisonniers. C’est le lieu du péché volontaire et involontaire. Elle est une autre forme d’enfer terrestre. Plusieurs meurent par l’abus du sexe. Les conséquences sont dramatiques à savoir la contagion par le virus du VIH sida, et d’autres maladies sexuellement transmissibles. La prison est l’endroit du partage des maladies contagieuses.

Aussi la prison ouvre une grande porte à la drogue. On y trouve des voleurs, des assassins, des méchants, des escrocs, des prostitués. Alors on ne peut demeurer dans ces lieux sans être exposé aux dangers.

C’est un lieu de plusieurs esprits méchants. Etre prisonnier, c’est être un homme livré aux démons de tortures. C’est un lieu d’assoupissement.

Malheureusement certains prisonniers sont parfois liés de grosses chaînes, la porte de la prison est fermée et gardée. Alors sortez de la prison au nom de Jésus. Car personne ne désire aller dans ce lieu. La prison empêche de rentrer dans la destinée prophétique. Le diable aime maintenir des hommes dans la prison pour les empêcher de faire la volonté de Dieu (Esaïe 14 :17). Mais la plupart des prisonniers bibliques n’ont pas duré dans la prison, car ils doivent faire la volonté de Dieu.

              La prison spirituelle

Une autre prison dont le diable est le maître est la prison spirituelle. Dans cet ce lieu de captivité, les agents diaboliques mettent beaucoup de troubles dans la vie des prisonniers. Ici, c’est l’âme ou l’esprit que Satan tient captifs dans la prison. Le seigneur Jésus est venu pour que nous soyons réellement libres (Jean 8 :36). Luc révèle aussi le ministère de délivrance de Jésus :

L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur (Luc 4 :18-19).

Jean 10:10 nous parle de la vie en abondance que nous donne le Christ. Jésus ne veut pas que nous soyons des prisonniers et esclaves du péché et de la mort. C’est pourquoi il est même descendu dans le séjour des morts pour y délivrer les prisonniers qui étaient dans les chaînes du tourment et de l’enfer.

Christ aussi a souffert une fois pour les pêchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu ; il a été mis à mort quant à la chair, et rendu vivant quant à l’esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait (1Pierre 3 : 18-20).

Le diable souhaite que les enfants de Dieu soient mis en prison. C’est lui qui anime certaines autorités politiques ou religieuses à priver des individus de leur liberté. Sachez au préalable que nous sommes avertis par le grand Maître des Nations : Jésus Christ, le juge des vivants et des morts. Il a dit qu’avant son retour glorieux certains de ses enfants seront jetés en prison :

 Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom (JESUS CHRIST DE NAZARETH). Cela vous arrivera pour que vous serviez de témoignage (Luc 21 : 12-31).

Tout cela c’est l’œuvre du diable, c’est pourquoi Jésus nous exhorte en disant ceci :

« Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici le diable jettera quelques-uns d’entre vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie (Apocalypse 2 :10) ».

Ici c’est la prison des martyrs, si vous êtes prisonniers pour le nom de Jésus ; Gloire à Dieu, car il est écrit : Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein (Romain 8 :28).

Dans ce livre il est question de la prison qui empêche les enfants de Dieu de le servir, celle qui les maintient dans la pauvreté, dans l’échec, dans la prison physique, dans la maladie, dans le célibat, dans le chômage, dans les blocages inimaginables, dans les liens de folie, d’épilepsie et d’autres maux qui minent la société.

Nous prions le Seigneur afin de libérer les prisonniers que le diable ne libérera jamais. Il est écrit à son sujet :

Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, Ils te considèrent attentivement: Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes, qui réduisait le monde en désert, Qui ravageait les villes, Et ne relâchait point ses prisonniers (Esaïe 14 :16-17) ?

C’est pourquoi j’ordonne à tout esprit de prison de sortir des vies au nom de Jésus-Christ.

La mission du sauveur est de faire sortir de prison le captif, annonce le prophète Esaïe :

« Moi, l’Éternel, je t’ai appelé pour le salut, et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour être la lumière des nations, Pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de prison le captif, et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres (Esaïe 42 : 6-7).

Or, le diable sachant qu’il sera en prison pendant le millenium veut se faire accompagner par le plus grand nombre. Il est écrit :

 Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps (Apocalypse 20 :1-3).

Il est méchant, c’est notre ennemi et personne ne doit avoir pitié de lui. C’est un adversaire redoutable qui rode comme un lion rugissant (1Pierre 5 : 8) et notre accusateur devant notre DIEU. Le prophète Zacharie a eu une vision du Seigneur au moment où il accusait Josué devant Dieu :

Il me fit voir Josué, le souverain sacrificateur, debout devant l’ange de l’Éternel, et Satan qui se tenait à sa droite pour l’accuser (Zacharie 3 :1).

Et Jean l’a aussi parlé dans son livre : Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. (Apocalypse 12

             CHAPITRE  1

         POURQUOI L’ARCHANGE SATAN A ETE CHASSE DU CIEL ?

A l’origine, celui qui est connu aujourd’hui sous le nom de Satan ou du diable s’appelait Lucifer, l’ange de lumière. C’était une créature merveilleuse, aucun ange ne pouvait l’égaler ni en beauté, ni en supériorité, ni en puissance. Par révélation, le prophète Ezéchiel eut connaissance de ce grand événement. Il dit :

« Tu mettais le sceau à la perfection, tu étais plein de sagesse, parfait en beauté. Tu étais en Eden, le jardin de Dieu, tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d’onyx, de jaspe, de saphir, d’escarboucle, d’émeraude, et d’or ; tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, préparés pour le jour où tu fus créé. Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées, je t’avais placé au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies, depuis le jour où tu fus créé jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi. Par la grandeur de ton commerce tu as été rempli de violence, et tu as péché. Je te précipite de la montagne de Dieu, et je te fais disparaître Cherubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes. Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat, je te jette par terre… (Ezéchiel 28 :12-18).

Dès le commencement Lucifer était plein de sagesse et parfait en beauté. Aujourd’hui cette sagesse a fait place à la folie et la beauté transformée en laideur. Il était le maître des pierres précieuses, le chef de l’armée de louange mais corrompu aujourd’hui en musique profane et diabolique pour séduire le monde entier.

Puisqu’il était le Cherubin protecteur gestionnaire des biens et richesses célestes, il faisait croire qu’il était le possesseur exclusif de tous les biens terrestres (Matthieu 4 :8-10) et réclama une adoration. Il n’en est rien car il est écrit : L’argent est à moi, et l’or est à moi, Dit l’Éternel des armées (Aggée 2 :8). 

 Avec le diable, rien n’est gratuit. Dans certaines nations par exemple, l’exploitation des pierres précieuses demande des sacrifices humains. Pour avoir accès aux trésors et richesses de l’homme que le diable tient captifs, il faut obéir à ses ordonnances, à savoir signer des pactes avec lui qui est la preuve d’un véritable engagement. Et Jésus-Christ n’a pas échappé à cette logique. Le diable le transporta sur la montagne, lui montrant les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit :

« Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. Jésus lui dit : « Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : « Tu adoreras le seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul (Mathieu 4 : 8-10).

Et dans Luc 4 :13, il est écrit qu’après l’avoir tenté de toutes ces choses, le diable s’éloigna pour revenir plus tard à un moment propice. C’est pourquoi Pierre, nous exhorte à lui résister afin qu’il fuie loin de nous (1Pierre 5 :8-9). Si nous tenons tête au diable, il s’éloignera, ce qui n’exclut pas son retour et sa prochaine tentation. Il revient toujours à un moment favorable. Quel est ce moment ? C’est quand notre vie de prière baisse et que le désir de la chair domine sur celui de notre esprit : Car l’esprit est bien disposé mais la chair est faible (Matthieu 26 :41). Le péché est du diable. C’est aussi dans nos moments de faiblesse, d’épreuve et de tentation que le diable réapparaît,

Or aucune tentation ne « nous » est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que « nous » soyons tentés au delà de nos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que « nous » puissions la supporter (1Corinthiens10 : 13).

                       Les raisons de la chute de Lucifer ?

Le prophète Esaïe, porte-parole de l’Eternel, écrit à ce sujet en dévoilant ses caractères impies dont le plus prédominant est l’orgueil. Effet, Satan disait intérieurement vouloir renverser Dieu et prendre son trône pour dominer le ciel et la terre et mettre Dieu sous ses pieds. Malheureusement, c’est lui qui sera assujetti au Seigneur Jésus, le Roi des rois.

Considérons un instant les cinq « Je » de l’orgueil de Satan quand il prépara le coup d’Etat céleste contre Dieu :

  • Je monterai au ciel
  • J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles
  • Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, à l’extrémité du septentrion
  • Je monterai sur le sommet des nues.
  • Je serai semblable au Très-haut.

Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse. (Esaïe 14 : 13-15). Cette fosse est une prison dans laquelle tous ceux qui y tombent, demeurent ses prisonniers, à perpétuité (Esaïe 14 : 17).

Soyons violent dans la prière et dans le combat spirituel. Depuis sa chute, l’accusation a cessé au ciel (Zacharie 3 : 1-3). Le diable est en colère parce qu’il n’a plus de place au ciel et sur terre. En effet, Jésus l’a vaincu à la croix (Colossiens 2 : 14 -15). Il est rentré dans une jalousie amère car sa place perdue est restée vacante et Dieu nous la donnera en héritage. Alors soyons des vainqueurs. Notre créateur nous a également fait cette grande promesse lorsque Jésus dit : « Ne crains point, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous DONNER LE ROYAUME (Luc 12 : 32).

Soyons prudents et évitons le piège mortel du diable. Il nous montre les plaisirs éphémères de ce monde pour tendre un guet-apens[1] aux ignorants. La parole nous dit : Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance… (Osée 4 : 6).

    Proclamons : Au nom de Jésus, je refuse d’être sous la domination de Satan. Je brise dans ma vie les œuvres de l’orgueil. Je refuse d’être l’accusateur de mes frères et sœurs. Que mes membres ne servent plus jamais le diable. Que tout mon être entier loue et adore Dieu. Que tout ce qui respire loue l’Eternel. Louez Dieu dans toute sa grandeur.

Toi Satan, efface mon nom de la liste de tes prisonniers ainsi que les membres de ma famille, au nom de Jésus. Je ne suis plus prisonnier de la malédiction et de la peine de mort, au nom de Jésus Christ.                                                   

Qui est le diable ?

Pour mener le combat contre la prison, il faut mieux connaître ton adversaire, Satan afin de le vaincre. Le diable est appelé Satan[2], l’ange de l’abîme[3]. On l’appelle aussi Belzébul[4], prince des démons ; on peut l’assimiler à Baal- zébub qui signifie dieu des mouches, dieu d’Ekron, le Bélial (2 Corinthiens 6 :15), notre ennemi (Mathieu 13 : 39). Il est le dieu de ce siècle présent (2 Corinthiens 4 : 4), l’esprit des eaux, le Léviathan, le monstre de la mer (Esaïe 27 : 1), On le nomme aussi le malin.[5] Il est le meurtrier, le menteur, le père du mensonge (Jean 8 : 44). La puissance des ténèbres (Colossiens 1 :13). Le prince de la puissance de l’air (Ephésiens 2 : 2), le prince de ce monde (Jean 14 : 30); Le serpent[6], Le tentateur. (Mathieu 4 :3 ; 1Thessaloniciens 3 :5), une diversité de noms et d’activités.

                              Quels sont ses caractères

Le diable est très rusé (Genèse 3 :1), il est un calomniateur (Job 2 :4-5), c’est un trompeur (2 Corinthiens 11 :14), un insoumis[7]. Nous ne devons pas l’ignorer car il est aussi puissant[8]. Il ne faut pas le minimiser car il est cruel (1 Pierre 5 :8) et obstiné, il n’abandonne jamais[9]. Il se caractérise par un orgueil constant (Ezéchiel 28 :17), c’est le grand pécheur (1Jean 3 :8).

      Le diable a des pouvoirs

Son pouvoir s’étend depuis les lieux célestes, (Ephésiens 6 :11-12), jusqu’à la terre, (Job 1 :7 ; 2 :2). Depuis le monde spirituel, jusqu’au monde physique. Il est capable de maintenir l’homme en captivité (Luc 13 :16). Il exerce son pouvoir de vie et de mort sur l’homme (Hébreux 2 :14) ; même sur les démons, c’est-à-dire ses agents (Luc 11 :14-18), il n’a même pas eu peur de l’archange de Dieu pour lutter avec lui le corps de Moïse (Jude 9), il a donc un pouvoir sur le monde entier (1Jean 5:19)

En dépit de tout cela, le chrétien né de nouveau ne doit pas le craindre car Dieu a limité son pouvoir[10]. Si nous croyons en Christ, nous avons aussi le pouvoir de le vaincre (Luc 10 :19) car Christ est venu pour détruire les œuvres du diable (1 Jean 3 :8 b). Sa puissance est inefficace contre les véritables enfants de Dieu. En effet, Christ a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous. Autrement dit, le diable ne peut plus nous accuser ni nous mettre en prison, parce que l’acte de culpabilité a été effacé. Et, il l’a détruit en le clouant à la croix. Il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix (Colossiens 2 :14-15). Aussi, Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ (Romains 8 :1). C’est pourquoi, au nom de Jésus, j’ordonne à tous les prisonniers spirituels de sortir de la captivité diabolique. Soyez libres et jouissez de la grâce de Dieu car le souhait de Dieu est que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme (3Jean2).

 Découvrons ses œuvres

Le diable aveugle l’intelligence des hommes en les tenant captifs (2 Corinthien 4 :4), il n’aime pas que la semence de la parole produise en nous des bonnes œuvres de peur qu’il ne soit dévoilé et vaincu. Alors il vient enlever la parole semée[11]et il sème l’ivraie qui est l’image de la mauvaise parole : les faux enseignements, les fausses doctrines, le mensonge, la philosophie qui est une doctrine basée sur la sagesse des hommes et non sur Dieu. L’apôtre Paul sachant cette mauvaise semence qui est l’ivraie[12] susceptible d’étouffer la foi des élus de Dieu nous met en garde contre cette philosophie :

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les principes élémentaires du monde, et non sur Christ (Colossiens 2 :8).

En conséquence, nous devons ouvrir nos cœurs pour recevoir la bonne semence de la parole de Christ qui fait croître nos os spirituels car cette parole est esprit et vie.

Le diable dans ses mauvaises œuvres résiste aux serviteurs de Dieu[13]. Il se sert de certains pour accomplir ses desseins destructeurs[14]. Il les jette ensuite en prison (Apocalypse 2 :10). C’est ainsi qu’il faut lui résister[15]. Et comme il est rusé, il aime tendre des pièges aux hommes pour les bâillonner[16]. En dépit de son pouvoir et de sa puissance, il y a un châtiment final qui l’attend : l’Enfer[17]

Maintenant que vous connaissez le commandant des esprits de la prison, notre adversaire, nous ne devons donc pas minimiser le grand combat pour la délivrance. Que Dieu nous arme puissamment pour l’affronter et le vaincre. N’ayez pas peur car Jésus l’a déjà vaincu il y a environ deux mille ans. Déclarons contre lui des paroles de victoire et confessons notre liberté en Christ.                    

  CHAPITRE  2

          LA CAUSE DE LA PRISON   

          L’histoire du fou de Gadara ou Gerasa[18]

    « Ils arrivèrent à l’autre bord de la mer, dans le pays des Gadaréniens.

Aussitôt que Jésus fut hors de la barque, il vint au-devant de lui un homme, sortant des sépulcres, et possédé d’un esprit impur.

Cet homme avait sa demeure dans les sépulcres, et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne.

Car souvent il avait eu les fers aux pieds et avait été lié de chaînes, mais il avait rompu les chaînes et brisé les fers, et personne n’avait la force de le dompter.

Il était sans cesse, nuit et jour, dans les sépulcres et sur les montagnes, criant, et se meurtrissant avec des pierres.

Ayant vu Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui, s’écria d’une voix forte : qu’y a-t-il entre toi et moi Jésus, fils du Dieu très haut ? Je t’en conjure au nom de Dieu, ne me tourmente pas.

Car Jésus lui disait : sors de cet homme, esprit impur.

Et il lui demanda : quel est ton nom ? Légion est mon nom, lui répondit-il, car nous sommes plusieurs.

Et il le priait instamment de ne pas les envoyer hors du pays.

Il y avait là, vers la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissaient.

Et les démons le prièrent, disant : envoie-nous dans ces pourceaux, afin que nous entrions en eux.

     Il le leur permit. Et les esprits impurs sortirent, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se précipita des pentes escarpées dans la mer.

Ceux qui les faisaient paître s’enfuirent, et répandirent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes. Les gens allèrent voir ce qui était arrivé.

Ils vinrent auprès de Jésus, et ils virent le démoniaque, celui qui avait eu la légion, assis, vêtu, et dans son bon sens ; et ils furent saisis de frayeur.

Ceux qui avaient vu ce qui s’était passé leur racontèrent ce qui était arrivé au démoniaque et aux pourceaux.

Alors ils se mirent à supplier Jésus de quitter leur territoire.

Comme il montait dans la barque, celui qui avait été démoniaque lui demanda la permission de rester avec lui.  Jésus ne le lui permit pas, mais il lui dit : Va dans ta maison, vers les tiens, et raconte-leur tout ce que le seigneur t’a fait, et comment il a eu pitié de toi.

Il s’en alla, et se mit à publier dans la décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui. Et tous furent dans l’étonnement (Mars 5 :1-20).

Ce fou guéri était un prisonnier de Satan. Satan faisait de lui tout ce qu’il voulait. Satan le contraignit à dormir dans les sépulcres, sa demeure à lui. Il était prisonnier du tombeau. Assurément ce pensionnaire avait pour co-détenus les cadavres. Les esprits qui le possédaient étaient impurs (Marc 5 :2). Dans son état de folie, plusieurs esprits ont possédé son corps. Il n’était plus maître de lui-même. Il était conduit et manipulé par les esprits de la prison.

Avant que cet homme ne devienne fou, Satan avait réussi à emprisonner son âme dans le spirituel d’où David disait : « Tire mon âme de sa prison (Psaumes 142 :7-8). Le spirituel était maîtrisé par le diable

    La méchanceté de Satan sur ses prisonniers

Les esprits brisaient les chaînes et les fers qui liaient cet homme, parce que le diable voulait faire de lui sa proie, il était indomptable. Les esprits impurs le troublaient au maximum. Les démons suçaient son sang qui coulait. Raison pour laquelle ils le poussaient à se blesser avec des pierres. Son sang leur servait de breuvage. Les mauvais esprits se nourrissaient des choses impures par le canal du fou : peut-être les corps en décomposition, et autres déchets.

Cela me rappelle une danseuse de fétiche appelée en langue maternelle’’ Comian,’’ qui buvait des œufs frais quand les génies se manifestaient en elle. Quand elle revenait momentanément à elle-même, elle disait que l’odeur des œufs frais lui donnait envie de vomir. Par conséquent, les démons possédaient son corps pour boire l’œuf.

De la même manière, le fou de Gadara menait une vie semblable à celle des porcs, c’est pourquoi ils ont demandé à Jésus de les envoyer dans les porcs. Mais le Seigneur, pour mettre fin définitivement à leurs mauvaises œuvres, les précipita du haut de la falaise dans la mer. C’était l’abîme.

Quand nous lisons l’histoire de cet homme, nous voyons la méchanceté de Satan sur ses prisonniers. Que personne n’accepte de tomber dans les filets du diable sinon vous resterez éternellement prisonnier sans Jésus- Christ.

                  Première raison : Votre demeure

Voici les raisons pour lesquelles le diable met les hommes dans des prisons physique et spirituelle. Plusieurs raisons nous sont révélées par la parole de Dieu. Étudions-les progressivement et découvrons ensemble les secrets dans ce combat. Nous allons aussi découvrir les différentes stratégies pour être délivrés des prisons démoniaques. Nous avons vu que Satan a fait du sépulcre et des montagnes sa demeure afin de mieux troubler ce fou, lui nuire puis le détruire.

Où est votre demeure ?

Dans le temps d’Amraphel, roi de Schinear, d’Arjoc, roi d’Ellasar, de Kedorlaomer, roi d’Élam, et de Tideal, roi de Gojim, il arriva qu’ils firent la guerre à Béra, roi de Sodome, à Birscha, roi de Gomorrhe, à Schineab, roi d’Adma, à Schémeéber, roi de Tseboïm, et au roi de Béla, qui est Tsoar. Ces derniers s’assemblèrent tous dans la vallée de Siddim, qui est la mer Salée. Pendant douze ans, ils avaient été soumis à Kedorlaomer; et la treizième année, ils s’étaient révoltés. Mais, la quatorzième année, Kedorlaomer et les rois qui étaient avec lui se mirent en marche, et ils battirent les Rephaïm à Aschteroth Karnaïm, les Zuzim à Ham, les Émim à Schavé Kirjathaïm, et les Horiens dans leur montagne de Séir, jusqu’au chêne de Paran, qui est près du désert. Puis ils s’en retournèrent, vinrent à En Mischpath, qui est Kadès, et battirent les Amalécites sur tout leur territoire, ainsi que les Amoréens établis à Hatsatson Thamar. Alors s’avancèrent le roi de Sodome, le roi de Gomorrhe, le roi d’Adma, le roi de Tseboïm, et le roi de Béla, qui est Tsoar; et ils se rangèrent en bataille contre eux, dans la vallée de Siddim, contre Kedorlaomer, roi d’Élam, Tideal, roi de Gojim, Amraphel, roi de Schinear, et Arjoc, roi d’Ellasar: quatre rois contre cinq. La vallée de Siddim était couverte de puits de bitume; le roi de Sodome et celui de Gomorrhe prirent la fuite, et y tombèrent; le reste s’enfuit vers la montagne. Les vainqueurs enlevèrent toutes les richesses de Sodome et de Gomorrhe, et toutes leurs provisions; et ils s’en allèrent. Ils enlevèrent aussi, avec ses biens, Lot, fils du frère d’Abram, qui demeurait à Sodome; et ils s’en allèrent. Un fuyard vint l’annoncer à Abram, l’Hébreu; celui-ci habitait parmi les chênes de Mamré, l’Amoréen, frère d’Eschcol et frère d’Aner, qui avaient fait alliance avec Abram. Dès qu’Abram eut appris que son frère avait été fait prisonnier, il arma trois cent dix-huit de ses plus braves serviteurs, nés dans sa maison, et il poursuivit les rois jusqu’à Dan. Il divisa sa troupe, pour les attaquer de nuit, lui et ses serviteurs; il les battit, et les poursuivit jusqu’à Choba, qui est à la gauche de Damas. Il ramena toutes les richesses; il ramena aussi Lot, son frère, avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple (Genèse 14 :1-16.) 

   La demeure de Lot

Lot demeurait dans une cité en guerre. Le peuple au milieu duquel il vivait, défait, fut amené en captivité par les vainqueurs. Lot fut fait prisonnier avec toute sa famille et toute sa richesse.

Votre demeure peut être pour vous une prison spirituelle. Si le lieu (la maison, le village ou la ville, le quartier…) constitue une prison spirituelle, vous serez troublé tout le temps de votre vie en ce lieu par des maladies, la pauvreté, l’échec, toutes sortes de difficultés. Sachez que vous ne pouvez pas vivre dans un lieu sans que les esprits qui dominent ce lieu ne cherchent à vous priver de liberté.

De même que les ennemis de Lot ont pillé tous leurs biens, les esprits ou les sorciers des lieux emporteront toutes vos richesses et chercheront par tous les moyens à vous mettre dans leur prison afin de mieux vous contrôler. En Afrique, la sorcellerie est tellement développée que les sorciers d’un quartier ou d’un village ou autre d’un autre endroit peuvent emprisonner tous ceux qui y habitent.

En effet, on peut le savoir par le taux de chômage élevé, des morts par saison, des accidents étranges, la délinquance juvénile (avec pour conséquence : prostitution, banditisme, vol, drogue), le divorce, la pauvreté, l’adultère, l’impudicité, l’avortement répété, l’endettement, la dépendance financière, le célibat chronique dans ces lieux…  Généralement les hommes de Dieu de ces lieux ont du mal à réussir leur ministère. Ils sont farouchement combattus. Par contre la famille qui pratique la sorcellerie prospère.

On remarque des églises qui se vident. Les membres refusent d’apporter de l’aide financière, matérielle ou spirituelle à leur pasteur. Il y a l’insoumission totale, la pauvreté dans l’église. Le pire, l’homme de Dieu peut avoir de sérieux problèmes dans son foyer. Soit la femme de l’homme de Dieu est tellement attaquée qu’elle ne partage pas la vision de son époux. Soit ce sont les fidèles de l’église qui jalousent le pasteur. On assiste à des critiques et à des divisions dans l’assemblée. L’amour n’existe plus. Alors l’hypocrisie règne en maître.

En Côte d’Ivoire, plus précisément à Abidjan dans la commune de Port -Bouet, j’ai, en trois ans, fondé un ministère par la grâce de Dieu dans un sous quartier qui s’appelait ‘’Jean-folly’’baptisé aujourd’hui par JEAN BENI par les hommes de Dieu. Que de difficultés pour y arriver. C’était véritablement une prison satanique. Le constat chez tous les serviteurs dans ces lieux était identique. Ils étaient faussement accusés d’adultères, d’impudicité…. Ils n’avaient pas de membres constants. Chaque mois où chaque trois mois les églises se vidaient pour des raisons diverses (critiques, sorcellerie, calomnie…). Certains serviteurs n’arrivaient pas à joindre les deux bouts pour des raisons de loyer impayé, d’autres ne mangeaient pas à leur faim.

On voyait des déménagements incessants des serviteurs de Dieu ; la destruction des temples par la population riveraine. Les coupures intempestives de l’électricité de jour comme de nuit renchérissaient la situation. Ce calvaire était l’apanage des Eglises et Missions autonomes ou indépendantes. Les soutiens financiers et matériels étaient inexistants.

Conséquence, les épouses de certains pasteurs ont trouvé la mort dans ces quartiers. Nous avons un pasteur qui a perdu son fils aîné de 4 ans. Certains pasteurs ont été plusieurs fois hospitalisés. D’autres sont passés à côté de la folie, ou braqués par des bandits.

J’ai appris la mort d’un pasteur que je ne connaissais pas. Des églises ont été abandonnées au profit des vendeurs de terrains. Des chrétiens et des chrétiennes racontent des ragots sur des pasteurs arguant qu’ils sont escrocs.  La plupart des serviteurs de Dieu sont énormément endettés en raison des difficultés qu’ils éprouvent à faire face à l’existentiel.

Ce n’est pas parce que les hommes de Dieu ne prient pas ou ne jeûnent pas, c’est parce que le fondement de ces prisons n’est pas encore ébranlé[19].

Je loue le courage de ces serviteurs de Dieu qui n’abandonnent pas et qui ne relâchent pas (Apocalypse 2 :10). Que Dieu vous soutienne et vous bénisse

   Les œuvres de vaudous dans ces lieux.

Dans ces quartiers, les adeptes du vaudou sont nombreux. Leurs autels sont localisés le long de la plage (bordure de la mer), dans les places publiques, dans les cours et les chambres. Ce sont des monticules de terre sertis de plumes et parfois surmontés d’une statuette, couverte de sang coagulé et séchés d’animaux. Ces autels sont horribles et créent la frayeur. Les danses cérémoniales sont organisées chaque samedi nuit pour envoûter les chrétiens du dimanche.

Une chose est très fréquente, ce sont les disparitions mystérieuses de bébés et enfants… sacrifiés probablement sur les autels de vaudou.

Nous avons repéré des coins de la ville où les accidents de voitures sont fréquents et violents. Il est arrivé quelque fois dans ces quartiers de retrouver des corps mutilés sans têtes avec le sexe et les seins arrachés à l’arme blanche.

Ce sont des danses guerrières rituelles vaudou, qui font beaucoup de victimes pendant la nuit. Des vierges sont sacrifiées, des marchés sont envoûtés. Il y a même un endroit où la viande humaine en petits morceaux, est vendue. Tout ceci a des conséquences: la prolifération des lieux de consultation des fétiches, des maisons hantées, des décès étranges dans certaines familles. Voici une demeure de prison satanique.

Qu’est-ce qu’un autel ?

Un autel est un lieu de communion avec des esprits. C’est aussi un endroit, où l’on vient faire des sacrifices pour les dédier à des divinités. Un lieu de consécration forte. Nous devons savoir que tous les carrefours sont des autels. Nous distinguons deux sortes d’autels : l’autel divin et l’autel satanique.

L’autel Divin est celui qui est bâti pour adorer Dieu ; pour se repentir devant sa face (2 Samuel 24 :18-25). Des fortes alliances sont tissées sur l’autel divin afin d’amener Dieu à agir, et à se rappeler ses souvenirs et ses promesses à notre faveur. Les prières qui montent sont comme des parfums de bonne odeur. Cet autel est connecté au trône de la grâce de Dieu. Les sacrifices offerts sur cet autel sont nos prières, nos jeûnes, nos adorations, nos offrandes, etc.

L’autel satanique est bâti pour adorer le diable et ses agents démoniaques. Les sacrifices dédiés aux esprits mauvais sur cet autel sont des animaux sacrifiés, des objets, de l’or, de l’argent, des cauris, parfois des sacrifices humains, etc. Il est bâti pour tisser des alliances de mort, d’esclavage, de malédiction… C’est à cause de ces alliances de mort que le prophète Esaïe a prophétisé contre eux en disant : « Votre alliance avec la mort sera détruite, votre pacte avec le séjour des morts ne subsistera pas; quand le fléau débordé passera, vous serez par lui foulés aux pieds (Esaïe 28 :18) ». Il est également bâti pour s’opposer à l’œuvre de Dieu. Il rend le cœur des païens hostile à l’Evangile. Il sert de voile contre la bénédiction des enfants de Dieu.

Principalement, les démoniaques le font pour maudire le peuple de Dieu afin de le maintenir dans des souffrances inimaginables. Pour les amener à échouer dans leur ministère et dans toute autre activité. Dans le livre des Nombres, Balaam a bâti sept autels démoniaques pour maudire les enfants d’Israël (Nombres 23 :1-30).

Pour les détruire, il faut un temps de recherches et d’informations sur ces autels. C’est ce qu’on appelle la cartographie spirituelle. Après tous ces éléments, il faut passer à la repentance et à la prière suivie de jeûne. Ensuite, il vous faut vous rendre sur les lieux pour déclarer des paroles prophétiques. Vous pouvez utiliser de l’huile d’olive consacrée pour la verser sur l’autel. En le faisant, déclarez des paroles bibliques (1Rois 13). Attention, la destruction des autels sataniques n’est pas un jeu d’enfant. Il faut des spécialistes en la matière. N’y allez pas par motif de curiosité. Des personnes qui n’avaient point d’expérience et qui ont été tentées de le faire pour des raisons de délivrance, ont eu des résultats catastrophiques, semblables à celui des fils de Scéva[20]. Un pasteur qui a tenté d’en détruire sur les lieux de culte, a fini par être tourmenté par les esprits de vaudou. S’il n’avait pas une vie de prière et de jeûne, il se serait certainement retrouvé fou et nu dans la rue. Il a fallu l’intervention rapide dans la prière des autres hommes de Dieu pour le soutenir afin qu’il retrouve la raison. Aujourd’hui, Par sa foi agissante, il a pu vaincre les autels démoniaques dans ce quartier par la puissance du Saint-Esprit.

Pour des séminaires ou des conférences sur les autels, vous pouvez nous contacter en nous écrivant à nos adresses.

      Un exemple de destruction d’autels de vaudou

Une association de pasteurs dénommée en son temps UPG (Union des Pasteurs de Gonzagueville) dont je faisais partie s’est levée dans la prière et dans le jeûne pendant plusieurs mois.

Inspirés par le Saint-Esprit, nous avons détruit des autels sataniques des lieux. Alors des pasteurs ont commencé à voir des églises se remplir, la prospérité financière apparaître.

En outre, dans le camp de vaudou, certains prêtres vaudou sont morts, d’autres emprisonnés car leurs actions ont été mises à nu. D’autres encore ont fui le quartier pour s’installer ailleurs. Mais les adeptes de vaudou n’ont cependant pas baissé les bras.

Est-ce la fin du combat ?

Le combat n’était pas fini parce que les hommes de Dieu n’avaient pas entièrement percé le mystère de la destruction des fondements de la prison. Il faut que les fondements de la prison soient totalement ébranlés. Ainsi la délivrance sera effective. Analysons ceci dans le livres des Actes des apôtres:

Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus ( Actes 16 : 26).

Dans certains cas, si vous n’arrivez pas à combattre l’homme fort de cette cité, ce n’est pas une défaite pour vous, mais il est souhaitable de déménager. Il faut laisser le combat à Dieu en lui confiant tout. Abraham quitta la maison de son père.

Quand l’ange Gabriel était bloqué au deuxième ciel par le roi de Perse (Satan), il n’a pas perdu tout son temps à le combattre. Mais il est venu faire la volonté de Dieu auprès de Daniel. L’ange dit à Daniel : « Le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours; mais voici, Micaël, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours, et je suis demeuré là auprès des rois de Perse. Je viens maintenant pour te faire connaître ce qui doit arriver à ton peuple dans la suite des temps; car la vision concerne encore ces temps-là (Daniel 10 :13-14 ) ». Ensuite, il est retourné pour achever le combat avec l’aide de l’Archange Michel : « Il me dit: Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi? Maintenant je m’en retourne pour combattre le chef de la Perse; et quand je partirai, voici, le chef de Javan viendra ( Daniel 10 :20) ».

Si vous ne déménagez pas pour continuer le ministère ailleurs selon la direction du Saint-Esprit, vous pouvez être maintenus toute votre vie dans l’esclavage, dans la souffrance. Quitter est la meilleure option.

Nous avons vu les enfants d’Israël que Dieu a délivrés de la prison du pharaon. La seule délivrance est venue quand ils ont quitté l’Egypte sous la conduite du prophète Moïse.

Quand vous jeûnez et priez et que rien ne change malgré les nombreux combats spirituels, demandez à Dieu de vous conduire ailleurs. Peut-être la mission pour laquelle Dieu vous a conduit sur ce champ de mission est-elle achevée. Certainement une autre génération de serviteurs de Dieu jouira des bénédictions de vos prières dans quelques années plus tard.

Le Dr Oswald J. Smith dans son livre intitulé : « La passion des âmes, page 79 à 80 », avait écrit : Mais qu’en est-il des portes qui sont encore ouvertes ? Pourquoi ne pas y entrer ? Ne passez pas trop de temps à prier pour que les portes closes soient rouvertes, alors qu’il y en a encore tant d’ouvertes dont on ne profite pas. Paul, vous vous en souvenez, laissa derrière lui les portes fermées et sut profiter de celles qui lui étaient ouvertes. Il y’a aujourd’hui encore des portes ouvertes dans toutes les directions. Sachons y entrer et laissons à Dieu le soin d’ouvrir en son temps celles qui nous sont fermées actuellement. Il sait mieux que nous où et quand Il veut que nous allions le servir et Il saura aplanir notre chemin[21].

Dieu suscitera une autre génération d’hommes de Dieu. Cependant, Il est important de préparer votre départ dans la prière et dans le jeûne afin de réussir votre mission prochaine : comme l’a fait Esdras :  Là, près du fleuve d’Ahava, je publiai un jeûne d’humiliation devant notre Dieu, afin d’implorer de lui un heureux voyage pour nous, pour nos enfants, et pour tout ce qui nous appartenait (Esdras8 :21).

Demandez au Saint-Esprit de vous orienter dans un bon lieu de peur de demeurer dans une autre prison plus redoutable. C’est pourquoi soyez précis et concret dans votre demande à Dieu et ne vous précipitez pas.

En effet, si vous recevez sitôt une réponse du Seigneur, ne tardez plus. Vous devez quitter dans la discrétion. Abraham a quitté la maison de son père et sa patrie. Si Dieu vous convainc de mener le combat jusqu’à posséder le lieu, obéissez et persévérez dans la prière sans relâche. Dieu a chassé l’ennemi d’Israël peu à peu : Je les chasserai peu à peu loin de ta face, jusqu’à ce que tu augmentes en nombre et que tu puisses prendre possession du pays (Exode 23 :30). Et tout lieu où foulera la plante de vos pieds, Dieu vous le donne en possession. Car il est écrit que nous devons dominer au milieu de nos ennemis (Psaumes 110 :2).

     LES STRATÉGIES DE DÉLIVRANCE

Procurez-vous du Livre SORTEZ DE LA PRISON pour une meilleure stratégie de délivrance, CLIQUEZ ICI

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :