Côte D'ivoire : Abidjan - Cocody - Angré Château
+225 08 47 00 60
parolededieu@actes13.com

Dieu t’établit ( Extrait du livre 12 Jours D’Alliance Prophétiques et de Miracles )

Jésus le Salut qui vient du Ciel

Dieu t’établit ( Extrait du livre 12 Jours D’Alliance Prophétiques et de Miracles )

12 Jours d'Alliance prophetiques et de miracles
12 Jours d'Alliance prophetiques et de miracles

12 JOURS D’ALLIANCE PROPHÉTIQUES

ET DE MIRACLES 

 

 

144 Proclamations prophétiques

 

PROPHETE

PAUL MOÏSE D’OLIVEIRA

Sauf mentions contraires, les citations bibliques sont tirées de la

version de Louis Segond.

Tous droits de reproduction entière ou partielle, et de traduction, 

réservés.

Copyright© Prophète Paul Moïse D’OLIVEIRA , 2014

Contacts: (00225) 08 47 00 60 / (00225) 45 64 04 28

E-mail: parolededieu@actes13.com

www.actes13.com

Dépôt légal CI Nº 11313
Éd. 2ème trimestre 2014

 

Table des matières

INTRODUCTION.. 7

Promesses prophétiques liées à la repentance. 10

CHAPITRE 1. 13

Premier jour du jeûne (1er jour) 13

Chiffre 1 : RUBEN.. 13

Thème 1 : La repentance. 13

L’histoire de l’homme riche et Lazare. 14

Le vol d’Acan. 15

Appel à la repentance. 15

Le premier jour de la création. 20

Pischon, le premier bras du fleuve en Eden. 21

Le premier poisson miraculeux. 22

Le premier jour de la semaine. 22

Sur la tête. 23

Se lever dans la prière et le jeûne pour passer en action. 25

Qui sont-ils ?. 27

Proclamation prophétique. 29

CHAPITRE 2. 31

Le second jour du jeûne. 31

Le chiffre 2 : SIMEON.. 31

Thème 2 : Le deuxième miracle. 33

CHAPITRE 3. 41

Le troisième jour du jeûne. 41

Le chiffre 3 : LEVI 41

Thème 3 : La puissance de la résurrection. 46

CHAPITRE 4. 50

Le chiffre 4 : JUDA.. 50

Thème 4 : Tu es un jeune lion. 50

Affrontez les géants. 53

CHAPITRE 5. 60

Le cinquième jour du jeûne. 60

Le chiffre 5 : ZABULON.. 60

Thème 5 : Fixez vos limites 61

Dieu élargit vos limites. 63

CHAPITRE 6. 65

Le sixième jour du jeûne. 65

Le chiffre 6 : ISSACAR. 65

Thème 6 : Tu es né pour dominer 67

Quelques jugements de Dieu sous la grâce. 80

La tombe d’un incrédule infestée par des serpents 80

Il haïssait les chrétiens. 83

Il disait qu’il allait en enfer 83

Il appela Dieu menteur et il brûla sur place. 84

Le jugement sur une ville. 84

Jugement rapide sur un athée téméraire. 85

CHAPITRE 7. 88

Le septième jour du jeûne (7ème) 88

Le chiffre sept (7) : DAN.. 88

Sept (7), le mystère de dieu. 88

Thème 7 : L’onction qui brise le joug. 90

L’huile selon la parole. 90

L’huile pour consacrer 93

L’onction royale. 94

L’onction prophétique. 95

L’onction sacerdotale. 96

Le dépôt de l’onction. 97

CHAPITRE 8. 102

Le huitième jour du jeûne. 102

Le chiffre 8 : GAD.. 102

Thème 8 : Vaincre l’homme fort 103

Qui est l’homme fort ?. 103

CHAPITRE : 9. 109

Le neuvième jour du jeûne. 109

Le chiffre 9 : ASER.. 109

Thème 9 : L’enfantement 110

CHAPITRE 10. 115

Le dixième jour du jeûne. 115

Le nombre 10 : NEPHTHALI 115

Thème 10 : Prophétisez. 116

La prière d’actions prophétiques. 117

Quelques actions prophétiques 120

CHAPITRE 11. 123

Le onzième jour de jeûne. 123

Le nombre 11 : JOSEPH.. 123

Thème 11 : Dieu t’établit 124

CHAPITRE 12. 132

Le douzième jour du jeûne. 132

Le nombre 12 : BENJAMIN.. 132

Thème 12 : Douze jours d’alliance prophétiques et de miracles 132

Les douze sources d’eau. 136

La bénédiction de la source. 137

Les douze pierres de l’autel 137

Les douze pierres précieuses 138

Les douze fondements du Paradis 138

Les douze gâteaux d’offrande à Dieu. 139

Les douze bassins d’argent, douze coupes d’or 141

Douze mille hommes combattent Madian (Exode 31 : 5) 141

Les douze espions à Canaan. 142

Les douze pierres dans le Jourdain. 142

Les douze intendants de Salomon. 143

Le manteau neuf déchiré en douze morceaux. 144

La femme découpée en 12 morceaux. 146

L’autel bâti par Elie au Mont Carmel 146

A l’âge de 12 ans. 146

Jésus-Christ et douze prophétique. 147

L’appel d’Elisée. 147

Le nombre 12 dans l’Apocalypse. 147

Proclamation prophétique. 148

144 Proclamations Prophétiques 149

La délivrance de l’âme. 149

Vaincre les hommes forts 151

Vaincre les esprits qui s’opposent à votre mariage. 152

Chassez tous les démons mandatés contre votre foyer 153

Combattez et chassez les oiseaux de proie. 154

Prophétisez au nom de Jésus. 156

Promesses pour la guérison (voir aussi mon livre : ‘‘Prophétisez sur votre terre’’) 157

Passez à Edom quelle que soit l’opposition du roi. 158

Chassez les Madianites de votre vie. 160

Combattez et chassez l’esprit de mort 161

Recherchez la vie en Jésus-Christ 163

LIVRES DU MEME AUTEUR.. 164

INTRODUCTION

 

Ce thème est le fruit authentique d’un programme de 12 jours de jeûne, de prière et d’enseignements vivants qui ont apporté des délivrances, des miracles, des bénédictions dans la vie des participants. Pendant ce programme nous avons conclu des alliances prophétiques avec le Dieu d’Israël et brisé ensuite toutes mauvaises alliances qui nous tenaient dans la captivité de Satan et de ses agents. C’étaient 12 jours d’enseignements sur 12 thèmes de délivrances, d’actions prophétiques et d’édifications. Au cours de ce programme nous avons vu la main agissante de Dieu se manifester sur tous les participants.

            Alors, nous vous invitons à lire ce livre édifiant plein de révélations prophétiques. C’est un guide de prière et d’enseignement pour les hommes de Dieu et pour tous ceux qui veulent expérimenter la délivrance totale de leur esprit, de leur âme et de leur corps afin d’entrer dans la plénitude de la gloire et de la prospérité de Dieu. Je vous demande de le recommander à tous ceux qui sont depuis longtemps sous le joug de la malédiction et du poids du fardeau. C’est un livre à lire absolument. Que Dieu vous fortifie, et bénisse votre lecture dans le sang de Jésus. Lisez-le dans un esprit de prière et de jeûne. Vous pouvez le faire sans le jeûne mais établissez ensuite un programme de 12 jours de jeûne et de prière pour expérimenter la main de Dieu sur vous.

            Le nombre 12 est prophétique, il est utilisé pour sceller des alliances. Il symbolise la limite de la souffrance, de l’esclavage. C’est le nombre de la sagesse. Il est lié aux miracles et aux prodiges. C’est le nombre de la gloire et de la bénédiction. Douze apporte la victoire, il est le nombre apostolique et celui du gouvernement divin.

             Après 12 ans de célibat, de chômage, d’échec, de stérilité, de veuvage, de souffrance, de maladie…. Il faut que vous criiez comme Jacob : c’est assez ! (Genèse 45 : 28). Levez-vous et priez avec violence car depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en s’emparent (Matthieu 11 :12). Il y a eu des peuples qui étaient soumis à un autre roi pendant 12 ans, et la treizième année ils se sont révoltés. Et la quatorzième année, ils firent la guerre pour leur délivrance. Pendant douze ans et même plus, vous êtes soumis à la maladie, à la souffrance et aux échecs répétés et autres ; lisez ce livre en suivant les conseils et les applications prophétiques, et vous verrez le miracle de Dieu s’accomplir en vous. Il est écrit : Pendant douze ans, ils avaient été soumis à Kedorlaomer; et la treizième année, ils s’étaient révoltés (Genèse 14 : 4). C’est le nombre de la révolte et de la grande décision. Il est temps de vous révolter de votre situation agaçante et troublante. Rappelons au Père que Jésus-Christ est mort pour nos péchés, que le châtiment qui donne la paix, est tombé sur lui, et que par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

            C’est lui qui nous bénit de toutes bénédictions spirituelles. L’apôtre Paul, poussé par le Saint-Esprit, a dit : Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ (Ephésiens 1 : 3). Il a aussi dit : il (Christ) a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix (Colossiens2 :14-15). La souffrance ne doit pas être continuelle, elle doit prendre fin car Dieu fixe une limite pour nos souffrances, Pierre exhorte les chrétiens à ne point se décourager en disant ceci : Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables (1 Pierre 5 : 10

A l’opposé du diable, ses prisonniers ne sont jamais libérés (Esaïe 14 : 17). Si vous ne vous levez pas, vous serez captifs toute votre vie. Ce livre est une grâce de Dieu entre vos mains. Que Dieu bénisse votre lecture, le jeûne et la prière.

Ce livre se déploie sur 12 chapitres. A chaque chapitre, des sujets de prières sont donnés ainsi que des applications selon les jours. Il faut absolument passer par les douze jours de jeûne. Le jeûne est fait selon vos besoins spirituels, le point de votre souffrance et surtout l’état de votre santé. C’est-à-dire qu’il y a des jeûnes de 12 jours à eau ou à sec, ou à fruit. Je conseille ce type de jeûne aux serviteurs de Dieu en plein temps, aux responsables d’Eglise (anciens, diacres, chantres, et aux différents responsables des départements qui veulent rompre totalement avec des souffrances diaboliques continuelles liées à leur ministère. Des chrétiens affermis ayant reçu la conviction du Saint-Esprit peuvent le faire également. D’autre part, il est recommandé à certains chrétiens ou même à des non chrétiens de le faire de manière suivante : 12 jours de jeûne de 6 heures à 18 heures, ou de 6 heures à 12 heures pour les débutants, et les malades qui doivent être suivis par un homme de Dieu ayant l’expérience du jeûne et la prière. Si vous voulez faire un long jeûne à sec, informez quelqu’un qui peut vous soutenir dans la prière et vous suivre de temps à autre car certains ont perdu la vie dans le jeûne ou après un long jeûne à sec.

Soyez conduit par le Saint-Esprit. N’ayez pas peur car à vos résolutions répondra le succès (Job 22:28). S’il est conduit par Dieu, vous pouvez faire 40 jours sans manger ni boire. Moïse, Elie, et Jésus l’ont fait sans manger ni boire. Pendant le jeûne, obéissez à la voix du Saint-Esprit. Vous pouvez décider de faire un jeûne de 40 jours, et il peut vous dire de l’arrêter. Il peut aussi vous dire de continuer après 40 jours.

Vous pouvez organiser des programmes d’ensemble avec des frères et sœurs pour passer ensemble ces moments spirituels avec ce livre. Il faut le faire aussi avec la famille. Je le conseille aux couples de mariés et aux non mariés. Prenez le temps de méditer les thèmes développés et de prier sérieusement. Le Saint-Esprit vous visitera.

N.B : Faites les 144 proclamations prophétiques chaque jour ou chaque nui

  Promesses prophétiques liées à la repentance

Esaïe 43 :

  1. Ainsi parle maintenant l’Éternel, qui t’a créé, ô Jacob! Celui qui t’a formé, ô Israël! Ne crains rien, car je te rachète, Je t’appelle par ton nom: tu es à moi!

2.Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; Et les fleuves, ils ne te submergeront point; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t’embrasera pas.

 3.Car je suis l’Éternel, ton Dieu, Le Saint d’Israël, ton sauveur; Je donne l’Égypte pour ta rançon, L’Éthiopie et Saba à ta place.

4.Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t’aime, Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie.

 5.Ne crains rien, car je suis avec toi; Je ramènerai de l’orient ta race, Et je te rassemblerai de l’occident.

 6.Je dirai au septentrion: Donne! Et au midi: Ne retiens point! Fais venir mes fils des pays lointains, Et mes filles de l’extrémité de la terre,

 7.Tous ceux qui s’appellent de mon nom, Et que j’ai créés pour ma gloire, Que j’ai formés et que j’ai faits.

  1. Qu’on fasse sortir le peuple aveugle, qui a des yeux, Et les sourds, qui ont des oreilles.

 9.Que toutes les nations se rassemblent, Et que les peuples se réunissent. Qui d’entre eux a annoncé ces choses? Lesquels nous ont fait entendre les premières prédictions? Qu’ils produisent leurs témoins et établissent leur droit; Qu’on écoute et qu’on dise: C’est vrai!

 10.Vous êtes mes témoins, dit l’Éternel, Vous, et mon serviteur que j’ai choisi, Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c’est moi: Avant moi il n’a point été formé de Dieu, Et après moi il n’y en aura point.

 11.C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur.

 12.C’est moi qui ai annoncé, sauvé, prédit, Ce n’est point parmi vous un dieu étranger; Vous êtes mes témoins, dit l’Éternel, C’est moi qui suis Dieu.

 13.Je le suis dès le commencement, Et nul ne délivre de ma main; J’agirai: qui s’y opposera?

  1. Ainsi parle l’Éternel, Votre rédempteur, le Saint d’Israël: A cause de vous, j’envoie l’ennemi contre Babylone, Et je fais descendre tous les fuyards, Même les Chaldéens, sur les navires dont ils tiraient gloire.

 15.Je suis l’Éternel, votre Saint, Le créateur d’Israël, votre roi.

 16.Ainsi parle l’Éternel, Qui fraya dans la mer un chemin, Et dans les eaux puissantes un sentier,

 17.Qui mit en campagne des chars et des chevaux, Une armée et de vaillants guerriers, Soudain couchés ensemble, pour ne plus se relever, Anéantis, éteints comme une mèche:

 18.Ne pensez plus aux événements passés, Et ne considérez plus ce qui est ancien.

 19.Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver: Ne la connaîtrez-vous pas? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude.

 20.Les bêtes des champs me glorifieront, Les chacals et les autruches, Parce que j’aurai mis des eaux dans le désert, Des fleuves dans la solitude, Pour abreuver mon peuple, mon élu.

 21.Le peuple que je me suis formé Publiera mes louanges.

  1. Et tu ne m’as pas invoqué, ô Jacob! Car tu t’es lassé de moi, ô Israël!

 23.Tu ne m’as pas offert tes brebis en holocauste, Et tu ne m’as pas honoré par tes sacrifices; Je ne t’ai point tourmenté pour des offrandes, Et je ne t’ai point fatigué pour de l’encens.

 24.Tu n’as pas à prix d’argent acheté pour moi des aromates, Et tu ne m’as pas rassasié de la graisse de tes sacrifices ; Mais tu m’as tourmenté par tes péchés, Tu m’as fatigué par tes iniquités.

25.C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

 26.Réveille ma mémoire, plaidons ensemble, Parle toi-même, pour te justifier.

 27.Ton premier père a péché, Et tes interprètes se sont rebellés contre moi.

 28.C’est pourquoi j’ai traité en profanes les chefs du sanctuaire, J’ai livré Jacob à la destruction, Et Israël aux outrages.

                         CHAPITRE 1

 

                 Premier jour du jeûne (1er jour)                     

                             Chiffre 1 : RUBEN

 

                Thème 1 : La repentance

                              Ruben signifie ‘‘voyez’’. 

Ruben, toi, mon premier-né, Ma force et les prémices de ma vigueur, Supérieur en dignité et supérieur en puissance, Impétueux comme les eaux, tu n’auras pas la prééminence! Car tu es monté sur la couche de ton père, Tu as souillé ma couche en y montant (Genèse 49 : 3-4).

            Ruben est le premier fils de Jacob. Il coucha avec la femme de son père. Sa bénédiction ne fut pas plus grande que celle de ses frères alors qu’il devait être le fils héritier. C’est pourquoi ce premier jour, vous devez vous repentir devant Dieu. Pleurez sur votre péché qui fait obstacle à vos prières et qui attire la colère de Dieu sur nous. Dieu dit : « Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l’empêchent de vous écouter. Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l’iniquité. »(Esaïe 59 : 1-3).

L’histoire de l’homme riche et Lazare 

Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient lécher ses ulcères. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme. Abraham répondit : mon enfant, souviens- toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. Le riche dit : je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j’ai cinq frères. C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent

aussi dans ce lieu de tourments. Abraham répondit : ils ont Moise et les prophètes, qu’ils les écoutent. Et il dit : non, père Abraham mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront.

Et Abraham lui dit : s’ils n’écoutent pas Moise et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader même si quelqu’un des morts ressuscitait. (Luc 16 :19-31).

                            Le vol d’Acan

            Le péché peut être un grand obstacle à notre bénédiction. Il conduit à l’échec et non à la victoire. Après la grande victoire acquise par les enfants d’Israël à Jéricho, ils avaient l’assurance et la certitude de vaincre le peuple Aï sans effort. Malheureusement, ils ont pris leurs jambes à leurs cous. Josué se demanda la cause de leur échec en face d’Aï. Il est écrit : Trois mille hommes environ se mirent en marche, mais ils prirent la fuite devant les gens dAï (Josué 7 : 4). Trente-six hommes perdirent la vie dans ce combat. La raison est que Acan avait convoité les choses interdites de Dieu et les avait volées. Le peuple d’Israël a eu la victoire quand ce voleur a été dévoilé et ensuite lapidé.

            Si vous vivez dans le péché, ne combattez pas le diable sinon il rendra votre situation pire qu’auparavant. Avant toutes choses, repentez-vous sincèrement avant de vous engager dans le combat spirituel contre les sorciers et les démons.

                     Appel à la repentance

             C’est maintenant l’heure de la décision pour vous. Si depuis longtemps vous ne croyez pas en Jésus-Christ, voilà une dernière occasion de venir à lui avant que ça ne soit trop tard pour vous.

Psaumes 51 :

« Au chef de musique. Psaume de David ; lorsque Nathan, le prophète, vint à lui, après qu’il fut entré vers Bath-Shéba. » (Psaumes 51(sous-titre)

« Use de grâce envers moi, ô Dieu ! Selon ta bonté ; selon la grandeur de tes compassions, efface mes transgressions. » (Psaumes 51:1)

« Lave-moi pleinement de mon iniquité, et purifie-moi de mon péché. » (Psaumes 51:2)

« Car je reconnais mes transgressions, et mon péché est continuellement devant moi. » (Psaumes 51:3)

« Contre toi, contre toi seul, j’ai péché, et j’ai fait ce qui est mauvais à tes yeux ; afin que tu sois justifié quand tu parles, trouvé pur quand tu juges. » (Psaumes 51:4)

« Voici, j’ai été enfanté dans l’iniquité, et dans le péché ma mère m’a conçu. » (Psaumes 51:5)

« Voici, tu veux la vérité dans l’homme intérieur, et tu me feras comprendre la sagesse dans le secret [de mon cœur]. » (Psaumes 51:6)

« Purifie-moi du péché avec de l’hysope, et je serai pur ; lave-moi, et je serai plus blanc que la neige. » (Psaumes 51:7)

« Fais-moi entendre l’allégresse et la joie, afin que les os que tu as brisés se réjouissent. » (Psaumes 51:8)

« Cache ta face de mes péchés, et efface toutes mes iniquités. » (Psaumes 51:9)

« Crée-moi un cœur pur, ô Dieu ! Et renouvelle au dedans de moi un esprit droit. » (Psaumes 51:10)

« Ne me renvoie pas de devant ta face, et ne m’ôte pas l’esprit de ta sainteté. » (Psaumes 51:11)

« Rends-moi la joie de ton salut, et qu’un esprit de franche volonté me soutienne. » (Psaumes 51:12)

« J’enseignerai tes voies aux transgresseurs, et des pécheurs se retourneront vers toi. » (Psaumes 51:13)

« Délivre-moi de la coupe du sang, ô Dieu, Dieu de mon salut ! Ma langue chantera hautement ta justice. » (Psaumes 51:14)

« Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange. » (Psaumes 51:15)

« Car tu ne prends pas plaisir aux sacrifices, autrement j’en donnerais ; l’holocauste ne t’est point agréable : » (Psaumes 51:16)

« Les sacrifices de Dieu sont un esprit brisé. Ô Dieu ! tu ne mépriseras pas un cœur brisé et humilié. » (Psaumes 51:17)

« Fais du bien, dans ta faveur, à Sion ; bâtis les murs de Jérusalem. » (Psaumes 51:18)

« Alors tu prendras plaisir aux sacrifices de justice, à l’holocauste et au sacrifice [qu’on brûle] tout entier ; alors on offrira des taureaux sur ton autel. » (Psaumes 51:19).

             Peut-être que vous vous posez la question suivante : Hommes frères, que ferons-nous(Actes 2 : 37). Voici la réponse : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, à cause du pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et tous ceux qui sont loin, en aussi grand nombre que le seigneur notre Dieu les appellera…Sauvez-vous de cette génération perverse (Actes 2 : 38- 40). Et, Crois au seigneur Jésus et tu seras sauvé toi, et ta famille (Actes 16 : 31).

            C’est pourquoi, Dieu sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils ont à se repentir parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts (Actes 17 : 30 – 31). Or, celui qui pratique le péché est du diable, car le diable pêche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable (Jean 3 : 8). Nous savons tous que le salaire du péché, c’est la mort mais le don gratuit de Dieu, c’est la Vie ETERNELLE en Jésus-Christ notre sauveur (Romains 6 : 23). Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement (pas de réincarnation, on meurt une seule fois et on passe au jugement de Dieu) (Hébreux 9 : 27).

             Alors il est l’heure de prendre votre décision, il ne faut pas avoir peur d’être chrétien né de nouveau. N’aie pas peur de quitter l’islam, le boudhisme, la rose-croix, la franc-maçonnerie et beaucoup d’autres fausses religions.

            Jésus-Christ a dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au père que par moi. » (Jean 14 : 6) et nous rassure qu’il ne met point dehors celui qui vient à lui (Jean 6 : 37). Et il dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit en celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie (Jean 5 : 24). Car c’est lui qui est notre avocat auprès du Père (1 Jean 2 : 1).

Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ (Romains 8 : 1).

             Aujourd’hui, venez à lui, c’est lui qui vous pardonne tous vos péchés, il vous aime malgré votre état de rejet, d’abandon, de maladie, de douleur, de misère, de souffrance… Venez à lui, il peut vous guérir de vos douleurs, il peut vous délivrer des liens ; Jésus-Christ peut changer votre situation. Si vous êtes veuves, orphelins, ou orphelines, prisonniers, infirmes ; couchés à l’hôpital, si vous êtes découragés de la vie, en quête d’emploi, célibataires depuis de longues dates, victimes de guerre et d’injustice, victimes de famine, aveugles, sourds, paralysés…

            Quel que soit le problème, Jésus-Christ est près de vous pour vous donner la solution. Séchez vos larmes, car il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient, et qui subsistait contre nous, il l’a   détruit en le clouant à la croix. Il a dépouillé les dominations et les autorités et les a publiquement livrées en spectacle, en triomphant d’elles par la croix (Colossiens 2 : 14 – 15). Tout est accompli à la croix pour toi (Jean 19 : 30). Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé (Romains 10 :9).

Prière

Seigneur Jésus, je te dis merci pour ce message d’avertissement.

Merci d’avoir porté tes regards d’amour sur moi.

Je n’ose pas lever les miens pour te regarder.

J’ai été assez longtemps incrédule et pécheur.

Je te demande le pardon de tous mes péchés.

Efface mes transgressions et mes iniquités.

J’ai haï, j’ai menti, j’ai volé, j’ai péché sexuellement, je n’ai pas pardonné à mon prochain, j’ai tué, j’ai même jugé et persécuté les chrétiens, …

Aujourd’hui, je viens à toi et je m’abandonne entre tes mains.

Je t’accepte comme mon Sauveur et Seigneur personnel.

Lave-moi par ton sang qui a coulé à la croix pour mes péchés. Et purifie-moi.

Que mon esprit, mon âme et mon corps, mon être entier soit irréprochable à cause de ton sang qui justifie.

Je te reçois dans mon cœur pour le reste de ma vie.

 Elevez vos mains et dites : « Je reçois ton Esprit Saint sur ma vie, emplis-moi de ton Esprit.

Envahis-moi de ton onction.

A l’instant, Seigneur Jésus apporte dans mon cœur une paix profonde et une joie qui débordent dans mon être.

Seigneur Jésus, il est écrit que nous sommes guéris par tes meurtrissures (blessures). Alors guéris-moi de l’infirmité (Cancer, tuberculose, Sida, paralysie…).

Au nom de Jésus, je me tiens dans le sang de Jésus et j’ordonne à tout esprit de maladie, de mort, de pauvreté, d’échec et autres esprits qui s’opposent à moi de quitter immédiatement.  « Un » est le chiffre de la tête. Pour un accouchement normal, la tête sort la première. Être à la tête, c’est être le premier. Il est écrit : L’Éternel fera de toi la tête et non la queue, tu seras toujours en haut et tu ne seras jamais en bas, lorsque tu obéiras aux commandements de l’Éternel, ton Dieu, que je te prescris aujourd’hui, lorsque tu les observeras et les mettras en pratique (Deutéronome 28 :13).

             En ce premier jour de la lecture de ce livre, je prophétise que Dieu vous positionne à la première place de votre destinée prophétique. Revenez à votre premier amour comme dit le livre d’Apocalypse (Apocalypse 2:4).

Prophétisez sur votre vie pour que Dieu vous établisse à la tête et non la queue. Comme Jésus est ressuscité le premier d’entre les morts, le premier jour de la semaine, nous sommes également premiers en toutes choses.

Le premier jour de la création

Le premier jour, Dieu créa la lumière divine. Elle était bonne. L’Eternel sépara la lumière d’avec les ténèbres (Genèse 1 : 3-4). Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le premier jour (Genèse 1 : 2).

Il est celui de la lumière. C’est à partir de ce jour que commença la séparation du jour de la nuit.

            Ce premier jour, que Dieu vous fasse sortir de l’ombre de la maladie et de la mort. Que le Saint-Esprit vous sorte des jours sombres afin de vous illuminer de la divine lumière de Dieu. C’est le jour de la séparation des œuvres ténébreuses des œuvres glorieuses. Le jour où la lumière de la Parole brille dans votre cœur. Prenez ce jour comme un nouveau commencement d’une nouvelle vie avec Dieu. Oubliez les évènements malheureux et douloureux du passé à compter de ce jour, pour penser espérer un avenir meilleur et glorieux. Dieu dit :Ne pensez plus aux événements passés, Et ne considérez plus ce qui est ancien. Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver: Ne la connaîtrez-vous pas? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude (Esaïe 43 : 18-19).

            L’apôtre Paul ajoute et dit : Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui m2est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ (Philippiens 3 : 12-14). Considérez ce jour comme un jour de repentance et de retour à Dieu dans une course de combat spirituel. Le temps de reconnaitre la volonté de Dieu et les manœuvres de Satan. C’est le grand jour de discernement.

Pischon, le premier bras du fleuve en Eden

            Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx (Genèse 2 : 11-12).

Si Dieu a orienté Pischon, le bras du premier fleuve dans le pays où se trouve l’or pur, le bdellium et l’onyx, il vous conduira en ce premier jour sur une terre prospère et bénie. Je prophétise que ce premier jour Dieu oriente votre projet, votre business, votre ministère… dans une destinée où coulent le lait et le miel.

Ce premier jour est comme le prémice dédié à Dieu comme celui de la louange, de l’adoration et de l’action de grâce.

Le premier poisson miraculeux

Jésus a dit à Pierre au sujet de ceux qui l’accusaient de n’avoir pas payé l’impôt : Mais, pour ne pas les scandaliser, va à la mer, jette l’hameçon, et tire le premier poisson qui viendra; ouvre-lui la bouche, et tu trouveras un statère. Prends-le, et donne-le-leur pour moi et pour toi (Matthieu 17 : 27).

Nous sommes persécutés, accusés sans cause pour le nom de Christ que nous portons. Pour cette raison, il nous donne aussi le premier poisson-miracle. C’est-à-dire, le 1ergrand projet, le 1ervoyage en avion, passeport, visa, miracle…, la 1ère gloire, la 1ère affaire prospère, le 1er mariage béni, la 1ère élévation, le 1erfinancement….

           Le premier jour de la semaine

 Après le sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie allèrent voir le sépulcre. Et voici, il y eut un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre, et s’assit dessus. Son aspect était comme l’éclair, et son vêtement blanc comme la neige. Les gardes tremblèrent de peur, et devinrent comme morts (Matthieu 28 : 1-4).

L’Éternel parla à Moïse, et dit: Consacre-moi tout premier-né, tout premier-né parmi les enfants d’Israël, tant des hommes que des animaux: il m’appartient (Exode 13 : 1-2).

Ce jour appartient au Seigneur comme l’adoration et la célébration. Après ce programme de 12 jours, offrez votre premier salaire à Dieu, pour un renouvellement de l’alliance prophétique, signe d’un nouveau départ. Ainsi Abraham a accepté d’offrir son premier fils Isaac à Dieu. Par conséquent, Dieu jura de le bénir pour toujours.

                          Sur la tête

Jacob a béni Joseph en déclarant des bénédictions très fortes sur sa tête et sur le sommet de sa tête. Dans la nouvelle alliance, le nom Joseph est devenu celui du père terrestre du messie de Dieu : Jésus-Christ de Nazareth. Voici ce que Jacob a prophétisé sur la tête de Joseph de l’ancienne alliance :

 Joseph est le rejeton d’un arbre fertile, le rejeton d’un arbre fertile près d’une source ; les branches s’élèvent au-dessus de la muraille. Ils l’ont provoqué, ils ont lancé des traits ; les archers l’ont poursuivi de leur haine. Mais son arc est demeuré ferme, et ses mains ont été fortifiées par les mains du Puissant de Jacob : il est ainsi devenu le berger, le rocher d’Israël. C’est l’œuvre du Dieu de ton père, qui t’aidera ; c’est l’œuvre du Tout-Puissant, qui te bénira : Des bénédictions des cieux en haut, des bénédictions des eaux en bas. Des bénédictions des mamelles et du sein maternel. Les bénédictions de ton père s’élèvent au-dessus des bénédictions de mes pères jusqu’à la cime des antiques collines : qu’elles soient sur la tête de Joseph, sur le sommet de la tête du prince de ses frères (Genèse 49 : 22-26).

            Dans le livre de Deutéronome, la bénédiction a rejailli sur son premier né Ephraïm et sur le second Manassé. Il est dit : Sur Joseph il dit : « Son pays recevra de l’Eternel, en signe de bénédiction, le meilleur don du ciel, la rosée, les meilleures eaux qui sont en bas, les meilleurs fruits du soleil, les meilleurs fruits de chaque mois, les meilleurs produits des antiques montagnes, les meilleurs produits des collines séculaires, les meilleurs produits de la terre et ce qu’elle renferme. Que la grâce de celui qui apparut dans le buisson vienne sur la tête de Joseph, sur le sommet de la tête du prince de ses frères ! De son taureau premier-né, il a la majesté ; ses cornes sont les cornes du buffle : avec elles il frappera tous les peuples, jusqu’aux extrémités de la terre : elles sont les myriades d Ephraïm, elles sont les milliers de Manassé ». (Deutéronome 33 :13-17). Et dans les bénédictions déclarées dans le même livre de Deutéronome, il dit que : « l’Eternel fera de toi la tête et non la queue, tu seras toujours en haut et tu ne seras jamais en bas ». (Deutéronome 28 :13).

            Etre à la tête c’est être vainqueur en tous lieux ; c’est aussi être à la tête de tes ennemis. C’est pourquoi il est dit : « Ma tête s’élève sur mes ennemis qui m’entourent. » (Psaumes 27 :6).

            Sur la base de la parole, je scelle ces paroles dans le sang de Jésus comme une alliance dans mon âme. Je prophétise que la bénédiction de Joseph s’attache à ma tête. Eternel déverse sur le sommet de ma tête l’huile de la grâce et de la bénédiction. Que la faveur et l’abondance spirituelle, financière, matérielle et physique soient sur ma tête. Je suis à la tête et non à la queue. Je serai toujours en haut et je ne serai jamais en bas ; car si toi Dieu, tu élèves nul ne peut abaisser, et si tu abaisses nul ne peut élever.

Que ma tête s’élève au-dessus de mes ennemis dans le nom de Jésus. Que toutes maladies dans ma tête soient guéries dans le sang de Jésus. Que toute mauvaise tête qui s’élèvera pour me nuire ou pour me mordre au talon soit écrasée selon Genèse 3 verset 15, car toi Eternel tu brises la tête de tes ennemis qui vivent dans le péché (Psaumes 68 :22). Ma tête, ma tête, ma tête, sois bénie et guérie. Que les têtes de tous ceux qui m’attaquent soient brisées au nom de Jésus, Seigneur, entoure ma tête d’une haie de feu brûlant…

            Continuez la déclaration en imposant vos mains sur votre tête. Vous pouvez prendre de l’eau pour laver votre tête comme un acte prophétique ou oindre votre tête d’huile consacrée.

Se lever dans la prière et le jeûne pour passer en action

Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l’Éternel se lève sur toi (Esaïe 60 : 1).

            En se levant, le Saint-Esprit nous oriente comme un fleuve dans les lieux où il y a de l’or, du bdellium, de la pierre d’onyx.

Se lever, est un acte prophétique. Et il faut savoir entendre la voix de Dieu pour agir. Lorsque Dieu vous dit de vous lever, c’est de vous conduire dans un lieu selon sa volonté. Cependant, l’ennemi vous dresse des embuches sur votre voie. Se lever est un ordre du Seigneur.

 Abraham s’est levé pour quitter la maison de son père, sa patrie pour s’installer sur la terre de sa destinée prophétique. En Egypte, les enfants d’Israël se sont levés sous la conduite de Moïse pour posséder la terre de leur ancêtre Abraham. Isaac s’est levé pour recreuser les puits de son père ; et Jacob s’est levé pour aller chez Laban. Quand son temps est venu, il décida de le quitter.

             Pierre et Jean ont prié pour le boiteux, alors Pierre lui dit: Je n’ai ni argent, ni or; mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche (Actes 3 :6). La décision de vouloir se lever pour marcher par la foi du boiteux a suscité en lui le miracle.

            Levez-vous pour exploiter le potentiel en vous. C’est le moment de lever les yeux spirituels et physiques pour contempler votre gloire à venir, de croire aux jours meilleurs du lendemain. Il ne faut jamais lever les yeux charnellement pour se fier à ce qui frappe aux yeux. Laissez Dieu vous orienter.

            En effet, Lot leva les yeux et vit la verdure, le lieu favorable pour ses brebis. Il s’est laissé attirer par la convoitise de sa chair. C’était le mauvais regard qui l’a orienté à Gomorrhe et Sodome : Lot leva les yeux, et vit toute la plaine du Jourdain, qui était entièrement arrosée. Avant que l’Éternel eût détruit Sodome et Gomorrhe, c’était, jusqu’à Tsoar, comme un jardin de l’Éternel, comme le pays d’Égypte. Lot choisit pour lui toute la plaine du Jourdain, et il s’avança vers l’orient. C’est ainsi qu’ils se séparèrent l’un de l’autre (Genèse 13 : 10-11). Plus tard, il perdit sa femme, tous ses biens, ses serviteurs, ses bergers ; il commit l’inceste avec ses propres filles. Tandis que Dieu dit à Abraham de lever les yeux pour voir le pays promis : L’Éternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui: Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée. Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur; car je te le donnerai. Abram leva ses tentes, et vint habiter parmi les chênes de Mamré, qui sont près d’Hébron. Et il bâtit là un autel à l’Éternel (Genèse 13 : 14 – 18). Il lui dit : « lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur ; car je te le donnerai ». C’est le moment de vous lever pour déposer vos dossiers, d’aller chercher votre maison, d’aller faire des courses pour la dot, le mariage ; levez-vous pour faire le passeport, le visa. L’heure est venue pour vous de prendre la décision de vous lever et parcourir les entreprises. C’est le temps du ministère. Laissez-vous guider toujours par Dieu dans la prière et le jeûne. Soyez des vainqueurs par la puissance du Saint-Esprit.

             Lorsqu’une personne, un peuple ou un groupe décident de se lever pour être libres et de prospérer, il y a toujours des ennemis qui se mobilisent pour s’opposer. Ainsi, trois ennemis font blocage à la destinée prophétique : les ennemis en notre sein, ceux de derrière et ensuite les ennemis du devant.

Qui sont-ils ?

Les ennemis de derrière sont ceux qui vous poursuivent et qui vous empêchent d’entrer dans la bénédiction de Dieu. Ils font au départ obstacle à votre délivrance. Ce sont les Egyptiens spirituels qui s’opposent à votre liberté puisque vous êtes durant des années sous le joug de l’esclavage. Les enfants étaient bloqués par Pharaon. Après le jugement des dix plaies, le roi égyptien céda et donna l’ordre à Moïse d’aller adorer l’Eternel. Il vous arrive que la délivrance semble impossible avec toutes les oppositions démoniaques. Mam8lgré vos prières, l’ennemi ne veut point lâcher prise. Après la délivrance, ils vous poursuivent comme l’armée de Pharaon : ce sont les ennemis de derrière.

« Souviens-toi de ce que t’a fait Amalek, en chemin, quand vous sortiez d’Égypte : Comment il te rencontra dans le chemin, et tomba en queue sur toi, sur tous les faibles qui se traînaient après toi, lorsque tu étais las et harassé, et ne craignit pas Dieu. Et quand l’Éternel, ton Dieu, t’aura donné du repos de tous tes ennemis à l’entour, dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne en héritage pour le posséder, il arrivera que tu effaceras la mémoire d’Amalek de dessous les cieux : tu ne l’oublieras pas. » Deutéronome 25 :17-19).

Les ennemis ou obstacles de devant, c’est la mer rouge qui était pour le peuple de Dieu un obstacle de devant. Souvent vous sentez une liberté de délivrance mais quelque temps après, un obstacle se dresse en face de vous : c’est l’ennemi de devant. En face de la mer rouge, Moïse a tendu son bâton, et l’eau s’est fendue en deux. Les ennemis de derrière furent engloutis par la mer. Ainsi, priez afin que votre délivrance soit la fin de vos ennemis. Que l’objet de votre miracle soit un instrument (la Mer Rouge) de chute finale de leurs œuvres. Amalek était un ennemi de devant pour les Israelites : Ainsi parle l’Éternel des armées: Je me souviens de ce qu’Amalek fit à Israël, lorsqu’il lui ferma le chemin à sa sortie d’Égypte (1 Samuel 15 :2). Dans ce cas, Dieu s’est vengé contre Amalek en suscitant des combats de génération en génération, pour effacer la mémoire d’Amalek sur la terre : L’Éternel dit à Moïse: Écris cela dans le livre, pour que le souvenir s’en conserve, et déclare à Josué que j’effacerai la mémoire d’Amalek de dessous les cieux (Exode 17 :14). Je déclare au nom de Jésus, que tous vos ennemis qui s’opposent à vous soient vaincus et disparaissent sous vos yeux

             Les ennemis en notre sein ou du milieu de nous, ce sont les Abiram, Dathan et Koré qui s’étaient fortement opposés à Moïse. Moïse a prié, et la terre a ouvert sa bouche pour les engloutir vivants. Les ennemis les plus proches sont dangereux car ceux-ci connaissent mieux vos faiblesses. C’est pourquoi le roi David craignait Achitophel son ex-conseiller. David a prié, et son plan a échoué et il s’est pendu.

Que Dieu éloigne de vous tous les traîtres et vos ennemis tout près de vous, au nom de Jésus.

Proclamation prophétique

Léa devint enceinte, et enfanta un fils, à qui elle donna le nom de Ruben; car elle dit: L’Éternel a vu mon humiliation, et maintenant mon mari m’aimera (Genèse 29 :32). Ruben signifie ‘‘voyez’’. La mère de Ruben n’était pas aimée. Dieu la rendit féconde. Mais Ruben pécha en commettant le péché sexuel avec la femme de son père (Genèse 35 : 22). Il était le premier-né mais il ne fut pas l’héritier et n’eut pas également la prééminence sur ses frères à cause de ce péché. Dans cette proclamation, par le sang de Jésus, je rachète votre droit d’ainesse et votre autorité. Le péché nous fait perdre notre autorité. Ruben ne fut plus à la tête.

Prière 

 1) Père céleste, pardonne-moi de tous les péchés commis volontairement comme involontairement.

2)Laves-moi par le sang précieux de ton Fils Jésus car il est écrit : Venez et plaidons! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, Vous mangerez les meilleures productions du pays (Esaïe 1 :18-19).

3)Grâce au sang de Jésus, je suis justifié. Je prophétise que j’ai la volonté et que je suis docile maintenant ; dans le nom de Jésus

4)Je mange les meilleures productions du pays où je vis.

5) J’arrache mon droit d’aînesse, et je suis à la tête et non à la queue.

6)Comme Léa, mère de Ruben, mon humiliation et mon opprobre sont ôtés. Dieu se souvient et me met au large, je suis fécond (e) ; au nom de Jésus.

7) J’ai la prééminence sur mes ennemis ; et partout où je me trouve, je possède mon héritage prophétique ; dans le nom de Jésus.

8)Dans le sang de Jésus, je chasse tous les esprits d’impudicité, d’adultère, de masturbation et tout esprit de débauche.

9)Je brise tous les liens familiaux et héréditaires ; au nom de Jésus.

10) O Elchaddaï, retire mon âme de la prison familiale ; au nom de Jésus.

11)Que mes pas, mes projets, mon commerce, mes affaires, mon ministère se dirigent vers Pischon, le lieu où se trouve mon or et mm2a grâce, mon mariage, mon succès, mon travail, ma destinée prophétique… ; au nom de Jésus.

12)Je suis le premier miracle de ma famille, de ma génération, de mon quartier, de mon pays. Eternel des armées, comme tu as séparé le jour de la nuit, sépare-moi du célibat, de la maladie, de l’échec, de l’humiliation… ; dans le nom de Jésus.

                CHAPITRE 2 

                       Le second jour du jeûne

                         Le chiffre 2 : SIMEON

 

                  Siméon signifie exaucer, entendre

            Siméon et Lévi sont frères; Leurs glaives sont des instruments de violence. Que mon âme n’entre point dans leur conciliabule, Que mon esprit ne s’unisse point à leur assemblée! Car, dans leur colère, ils ont tué des hommes, Et, dans leur méchanceté, ils ont coupé les jarrets des taureaux. Maudite soit leur colère, car elle est violente, Et leur fureur, car elle est cruelle! Je les séparerai dans Jacob, Et je les disperserai dans Israël (Genèse 49 :5-7).

            Le chiffre deux (2) est le chiffre de l’amitié. Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui (Genèse 2 : 18). Il symbolise celui du mariage. On se marie à deux. Ce sont les deux qui forment une seule chair. On ne se marie pas à trois ni à quatre et plus. Celui qui se marie et qui en cherche un ou une autre, commettent l’adultère. C’est du péché et tous ceux qui commette l’adultère et qui ne se repentent pas iront en enfer. Si vous êtes dans cette situation, cherchez à rompre avec le péché parce que vous avez prêté tous deux, un serment devant les autorités et devant Dieu. Il est tant de parler à Dieu et de lui dire que vous n’êtes pas marié(es) ; demandez-lui de vous envoyer votre partenaire.

            Le chiffre 2 est aussi celui du témoignage car il est écrit que le témoignage de deux personnes est valable (Jean 8:17). Il est le chiffre de soutien. Il est écrit : Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever! De même, si deux couchent ensemble, ils auront chaud; mais celui qui est seul, comment aura-t-il chaud? (Ecclésiaste 4 : 9-11). C’est pourquoi Dieu a dit qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul. Quel que soit le travail que vous faites, ne soyez jamais seul. Priez le Seigneur pour qu’il vous envoie un partenaire qui partage la même vision que vous. Car deux personnes ne peuvent marcher sans s’être convenues (Amos 3:3). Quand Jésus envoie les disciples, il le fait deux à deux : Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs (Marc 6 : 7). Sur le chemin d’Emmaüs, il apparut à deux disciples après sa résurrection. Le nombre deux forme l’unité : Jésus et le Père sont Un. 

            Pendant la création du monde, Dieu sépara les eaux d’avec les eaux le deuxième jour. Pour créer la terre, Dieu fit une séparation le deuxième jour. Alors, le 2ème jour du jeûne est le jour de la séparation avec la pauvreté, la maladie, l’échec, la misère, la souffrance maléfique, le célibat, les démons, la malédiction. Dieu parla à Abraham lorsque Lot se fut séparé de lui. Il est temps de vous séparer des mauvaises compagnies qui corrompent les bonnes mœurs (1 Corinthiens 15:33).

Je déclare que la maladie incurable se sépare de vous, dans le nom de Jésus.

Thème 2 : Le deuxième miracle 

Jésus pria pour la deuxième fois pour l’aveugle, et il vit distinctement.

Ils se rendirent à Bethsaïda; et on amena vers Jésus un aveugle, qu’on le pria de toucher. Il prit l’aveugle par la main, et le conduisit hors du village; puis il lui mit de la salive sur les yeux, lui imposa les mains, et lui demanda s’il voyait quelque chose. Il regarda, et dit: J’aperçois les hommes, mais j’en vois comme des arbres, et qui marchent. Jésus lui mit de nouveau les mains sur les yeux; et, quand l’aveugle regarda fixement, il fut guéri, et vit tout distinctement (Marc 8 : 22-25).

             Dans ce passage, on voit bien que le Seigneur a prié deux fois avant que la guérison soit totale. Il voulait nous montrer qu’il nous faut persévérer dans la prière. Il y a des cas où des malades ont rechuté après une première guérison ou un premier miracle. On retrouve ces personnes quelque temps plus tard malades ou un peu mieux qu’auparavant. Il faut dans ces cas un deuxième miracle.

            Alors, je prophétise dans le nom de Jésus que toutes bénédictions et délivrances incomplètes en vous soient achevées. L’aveugle lava son visage dans la piscine de Siloé pour qu’il voie. Il y avait eu une première action, celle de prier avec la boue et la salive ; et la seconde action était de laver le visage avec de l’eau. Cette même action s’était produite avec Elisée qui avait prophétisé que Naaman le Syrien plonge sept fois dans le Jourdain. On peut parler du miracle progressif qui s’était produit avec les dix lépreux qui furent guéris en cours de route. Gardons toujours la foi car après plusieurs jours ou années de prières, le miracle s’accomplira certainement. Il est écrit : L’Éternel m’adressa la parole, et il dit: Écris la prophétie: Grave- la sur des tables, Afin qu’on la lise couramment. Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; Si elle tarde, attends-la, Car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement (Habacuc 2 : 2-3). Il est très important de persévérer dans la prière sans se relâcher. Je vous conseille de lire mon livre intitulé :

‘‘Les prières qui montent’’ qui traite de tous les secrets et stratégies de la prière, les prières prophétiques qui déplacent des montagnes et créent des percées surnaturelles. Tous ceux qui ont lu et l’ont mis en pratique témoignent des guérisons, délivrances, des bénédictions opérées en eux par le Seigneur.

            En ce jour, que le Seigneur opère un grand miracle extraordinaire en vous, au nom de Jésus. J’ai foi qu’après lecture et méditation biblique, vous sortirez des prisons sataniques et des difficultés liées à vous. Ce livre est un miracle entre vos mains. Je vous exhorte à croire au miracle car Jésus n’a pas changé. Il est écrit : Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement (Hébreux 13 :8). Il y a aussi des miracles qui se produisent au lendemain de la prière ou de la prophétie. Elisée a prophétisé ceci : Écoutez la parole de l’Éternel! Ainsi parle l’Éternel: Demain, à cette heure, on aura une mesure de fleur de farine pour un sicle et deux mesures d’orge pour un sicle, à la porte de Samarie. L’officier sur la main duquel s’appuyait le roi répondit à l’homme de Dieu: Quand l’Éternel ferait des fenêtres au ciel, pareille chose arriverait-elle? Et Élisée dit: Tu le verras de tes yeux; mais tu n’en mangeras point (2Rois 7 : 1-2).Je vous encourage à garder foi en Dieu, ayez confiance en lui car il ne déçoit jamais. Il est notre Père plein d’amour, de bonté et de miséricorde. Il nous a promis son Royaume où nous y serons certainement. S’il a promis de vous bénir et de vous élever, il agira selon sa parole.

             Ainsi la prophétie contestée par l’officier s’est accomplie sous ses yeux. Il a vu mais il n’a pas joui des miracles du lendemain. Comme les quatre lépreux, aujourd’hui est une journée de bonne nouvelle pour vous. Ton Dieu te comble de tous les biens qui sont dans le ciel et sous le ciel. Soyez béni(es) au nom de Jésus.

Vos ennemis et tous ceux qui n’espèrent plus à votre miracle verront la bonne main de Dieu sur vous. Comme l’officier, ils entendront ou verront, mais n’en profiteront point. Votre miracle sera la fin de vos ennemis.

             Le miracle de la traversée des enfants d’Israël était la fin de l’armée de Pharaon d’Egypte. Moïse a dit au peuple qui murmurait et pleurait : Moïse répondit au peuple: Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Éternel va vous accorder en ce jour; car les Égyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais. L’Éternel combattra pour vous; et vous, gardez le silence (Exode 14 : 13-14).

             Je prophétise que cette année soit pour vous celle de votre miracle car la maladie qui vous tourmente tant vous ne la verrez plus. Le sida, le cancer, le diabète ou l’insuffisance rénale que vous avez, vous ne les verrez plus. Quelles que soient les manœuvres, déclarez la fin de ces actions diaboliques. Je déclare au nom de Jésus que le célibat, l’échec, le blocage, et tout sorcier dans votre vie tombent. Vous êtes un miracle de Dieu. Que personne ne vous méprise.

 Que Dieu vous distingue par le jugement de vos ennemis, comme il l’avait fait pour les troupeaux des Israélites afin d’opérer le miracle du lendemain. Moïse a dit à Pharaon : Si tu refuses de le laisser aller, et si tu le retiens encore, voici, la main de l’Éternel sera sur tes troupeaux qui sont dans les champs, sur les chevaux, sur les ânes, sur les chameaux, sur les bœufs et sur les brebis; il y aura une mortalité très grande. L’Éternel distinguera entre les troupeaux d’Israël et les troupeaux des Égyptiens, et il ne périra rien de tout ce qui est aux enfants d’Israël. L’Éternel fixa le temps, et dit: Demain, l’Éternel fera cela dans le pays. Et l’Éternel fit ainsi, dès le lendemain. Tous les troupeaux des Égyptiens périrent, et il ne périt pas une bête des troupeaux des enfants d’Israël (Exode 9 : 2-6).

Fixez le temps de votre souffrance, fixez le temps de la fin de l’esclavage démoniaque à l’heure même. Que le lendemain soit pour vous le jour de votre miracle. Que le lendemain du dernier jour de votre jeûne de douze jours soit le jour de distinction et le temps du grand jugement de vos ennemis. Que Dieu marque la différence entre vous et ceux qui ne le servent pas, entre vos ennemis et vous. Car il nous a fait cette promesse : Et vous verrez de nouveau la différence Entre le juste et le méchant, Entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas (Malachie 3 :18). Nous sommes déjà bénis, seulement le diable nous empêche de jouir de la grâce de Dieu. Il est dit à notre faveur par l’apôtre Paul : Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ! Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ!(Ephésiens 1 : 2-3).

Dieu est le maître des circonstances et des temps. Ce que sa bouche dit, sa main l’accomplit. Dieu fixe parfois le temps du miracle de l’homme. Pour Sara il a dit : Alors ils lui dirent: Où est Sara, ta femme? Il répondit: Elle est là, dans la tente. L’un d’entre eux dit: Je reviendrai vers toi à cette même époque; et voici, Sara, ta femme, aura un fils. Sara écoutait à l’entrée de la tente, qui était derrière lui (Genèse 18 : 9-10). L’Éternel se souvint de ce qu’il avait dit à Sara, et l’Éternel accomplit pour Sara ce qu’il avait promis. Sara devint enceinte, et elle enfanta un fils à Abraham dans sa vieillesse, au temps fixé dont Dieu lui avait parlé (Genèse 21 :1-2).

Voyez bien qu’avant la promesse, Abraham a reçu les trois hommes avec bienveillance. Il a fallu un an après pour que la prophétie se réalise. Dieu a fixé un temps pour vous bénir Quelque soient les obstacles du diable, rien ne l’empêchera de vous bénir si vous persévérez dans la prière et suivez toujours ses commandements. Peut-être que vous avez multiplié des dîmes et offrandes mais rien ne se passe comme vous le voulez : vous avez aussi jeûné et prié mais pas de bénédiction. Comme il l’a fait pour Sara, Dieu a fixé un temps d’exaucement pour vous.

            Ce que vous devez aussi savoir avec le Saint-Esprit est de reconnaitre le temps de Dieu de peur que le diable abuse de votre attente. Sachez connaître son temps fixé. Ayez le discernement pour connaitre votre temps comme les fils d’Issacar : « Et, des fils d’Issacar, qui savaient discerner les temps pour savoir ce que devait faire Israël : leurs chefs, deux cents, et tous leurs frères à leur commandement. » (1 Chroniques 12:32, Version Darby). Elisée est l’un des prophètes qui donne plus de précisions dans le temps dans ces prophéties. Il a écrit : Un jour Élisée passait par Sunem. Il y avait là une femme de distinction, qui le pressa d’accepm2ter à manger. Et toutes les fois qu’il passait, il se rendait chez elle pour manger. Elle dit à son mari: Voici, je sais que cet homme qui passe toujours chez nous est un saint homme de Dieu. Faisons une petite chambre haute avec des murs, et mettons-y pour lui un lit, une table, un siège et un chandelier, afin qu’il s’y retire quand il viendra chez nous. Élisée, étant revenu à Sunem, se retira dans la chambre haute et y coucha. Il dit à Guéhazi, son serviteur: Appelle cette Sunamite. Guéhazi l’appela, et elle se présenta devant lui. Et Élisée dit à Guéhazi: Dis-lui: Voici, tu nous as montré tout cet empressement; que peut-on faire pour toi? Faut-il parler pour toi au roi ou au chef de l’armée? Elle répondit: J’habite au milieu de mon peuple. Et il dit: Que faire pour elle? Guéhazi répondit: Mais, elle n’a point de fils, et son mari est vieux.

Et il dit: Appelle-la. Guéhazi l’appela, et elle se présenta à la porte. Élisée lui dit: A cette même époque, l’année prochaine, tu embrasseras un fils. Et elle dit: Non! Mon seigneur, homme de Dieu, ne trompe pas ta servante! Cette femme devint enceinte, et elle enfanta un fils à la même époque, l’année suivante, comme Élisée lui avait dit (2 Rois 4 : 8-17).

            Tous ceux qui ont reçu des hommes de Dieu avec bienveillance parce qu’ils sont des ministres de Dieu ont été bénis malgré le temps. La veuve de Sarepta a eu un miracle de farine et d’huile quand elle a ouvert la porte de sa maison à Elie le prophète de Dieu. Il a ressuscité l’enfant mort de cette veuve. Le Seigneur Jésus a dit : Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé. Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense (Matthieu 10 : 40-42). Certainement vous avez tellement fait cela que vous ne recevez pas ce que vous attendez. Vous êtes parfois découragés par le comportement de certains serviteurs de Dieu qui polluent le témoignage de Jésus au milieu de nous. Ne soyez pas étonnés qu’il y ait des loups ravisseurs qui sont revêtus de peaux d’agneau, des tombeaux blanchis qui servent Dieu pour leur ventre. Mais vous, ne vous lassez pas de faire le bien car ce qu’un homme aura semé il le moissonne aussi. Tous comparaîtront devant le tribunal de Dieu. Quant à vous, vos bonnes œuvres vous suivront ; et chacun sera récompensé dans le paradis selon ses œuvres. Car il est écrit : Persévérez dans l’amour fraternel. N’oubliez pas l’hospitalité; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers; de ceux qui sont maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps. (Hébreux 13 ; 1-3). En effet, les habitants de Gomorrhe et de Sodome n’avaient pas su le jour où Dieu les avait visités par l’intermédiaire de ses saints anges. Ils avaient reçu une pluie de feu à cause de leur méchanceté. Le péché les avait aveuglés en commettant l’abomination. Quant à Lot qui avait exercé l’hospitalité aux anges, ils avaient épargné sa vie et celle de sa famille. Mais malheureusement, sa femme regarda en arrière et elle fut transformée en statue de sel.

Prophétisez le miracle de Dieu sur votre vie.

                             Proclamation prophétique

    Elle(Léa) devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: L’Éternel a entendu que je n’étais pas aimée, et il m’a aussi accordé celui-ci. Et elle lui donna le nom de Siméon. (Genèse 29 :33).

1)Le glaive comme symbole de la parole, je refuse qu’il sorte de ma bouche des paroles insolentes et arrogantes ; au nom de Jésus.

2)Je brise la colère dans ma vie ; au nom de Jésus.

3)Au nom de Jésus, je bannis la méchanceté de mon esprit, de mon âme et de mon cœur.

4)Je chasse tous les démons de colère qui lient mon âme ; par le sang de Jésus.

5)Que la fureur cruelle dans ma vie soit vaincue ; au nom de Jésus.

6)Je suis pardonné de toute méchanceté ; au nom de Jésus.

7)Je refuse d’être séparé de l’alliance d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Je suis exaucé en ce jour ; dans le sang de Jésus.

8)Je refuse que ma bénédiction soit dispersée dans la maison de Dieu ; au nom de Jésus.

9)Je prophétise que je suis attaché à l’élévation et au succès ; au nom de Jésus.

10)Je me marie au nom de Jésus, c’est pourquoi je chasse les démons de célibat contre mon âme ; par le feu de Dieu.

11)Je reçois mon deuxième miracle et je suis prospère au nom de Jésus.

12)Aujourd’hui Dieu m’élève et me fait assoir à la table des grands ; au nom de Jésus.

 

                    CHAPITRE 3

 

                          Le troisième jour du jeûne

 

                            Le chiffre 3 : LEVI

Lévi signifie attacher, joindre

 

            Siméon et Lévi sont frères; Leurs glaives sont des instruments de violence. Que mon âme n’entre point dans leur conciliabule, Que mon esprit ne s’unisse point à leur assemblée! Car, dans leur colère, ils ont tué des hommes, Et, dans leur méchanceté, ils ont coupé les jarrets des taureaux. Maudite soit leur colère, car elle est violente, Et leur fureur, car elle est cruelle! Je les séparerai dans Jacob, Et je les disperserai dans Israël (Genèse 49 :5-7).

 

            Le chiffre trois est celui de la résurrection. Jésus est mort, et le troisième jour il est ressuscité. C’est le chiffre de la constitution de l’homme. Il a été créé en trois entités : l’esprit, l’âme et le corps. Le chiffre trois est un mystère inexplicable. Au moment de la crucifixion de Jésus, ils étaient trois hommes en ce jour à Golgotha sur trois croix différentes. C’est un chiffre mystérieux qui apparait en un seul et unique Dieu en trois personnes qui sont : Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Un autre mystère est aussi révélé sur l’existence de l’homme. Premièrement l’homme nait, deuxièmement il meurt et troisièmement il ressuscite c’est-à-dire les morts en Christ au jour de la dernière trompette (1Thesaloniciens 4:16), et enfin la résurrection des pécheurs pour le jugement dernier (Jean 5:29).

             C’est également le chiffre mystérieux caché dans la nature. La nature a ses composants généralement constitués de trois éléments L’eau est à l’état liquide, solide et gazeux. Au moment de la création, Dieu a fait trois lumières pour éclairer la nuit et le jour :

le soleil, la lune et les étoiles. C’est le nombre lié au nombre douze. Par calcul, 12=1+2= 3. Et la Bible contient 66 livres, ce qui donne ceci : 66= 6+6= 12= 1+2= 3. Le dernier verset du dernier livre de la Bible : Apocalypse se termine par le verset 21 qui donne 21= 2+1=3. Il est écrit : « Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous»(Apocalypse 20 :21). C’est le nombre de la grâce. C’est le nombre de l’accomplissement. Jésus a accompli les prophéties des prophètes le troisième jour de la résurrection.

            Le troisième jour de la création, Dieu créa trois choses importantes pour la vie de l’homme : la terre, la mer, et la vie végétale (Genèse 1 : 9-13). Nous avons trois grands mondes mystérieux pour l’homme. En premier, la vie sur terre pour laquelle seul Dieu décide de nous envoyer afin de le servir. Cette venue est involontaire pour l’homme. Il n’a pas le choix. Et les deux autres dépendent de la volonté et de la décision de l’homme : l’enfer ou le ciel. Le meilleur choix pour la destinée éternellm2e avec Dieu est d’accepter Jésus-Christ et de suivre ses commandements.

            Les apôtres de Jésus ont vécu les effets mystérieux du nombre trois. Ainsi, Pierre a renié par trois fois le Seigneur Jésus. Pierre fut condamné par sa parole qui pouvait le conduire en enfer. Après une repentance sincère, Pierre n’était pas encore délivré de la malédiction. Il avait semé en lui une mauvaise semence qui pouvait lui créer assez de difficultés dans l’exercice de son ministère. Il était maudit par les fruits de ses lèvres. Quand Jésus est ressuscité, c’est à la troisième heure qu’il s’est montré à ses disciples, il amena Pierre à délier ses paroles maléfiques. Jésus lui posa trois fois des questions : C’était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu’il était ressuscité des morts. Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux. Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis (Jean 21 : 14-17). A la troisième apparition, Jésus posa trois questions à Pierre qui lui donnèrent droit à trois réponses de délivrance. On voit bien que trois est le chiffre de la délivrance. Le troisième jour de la résurrection de Jésus fut une grande délivrance pour toute l’humanité. C’est pourquoi Satan n’aime pas qu’on prêche ou qu’on annonce qu’il est ressuscité. La résurrection de Jésus est une puissance, a dit l’apôtre Paul : … Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts. (Philippiens 3 : 10-11).

La résurrection de Christ est une délivrance pour nous qui croyons en cette résurrection. Il a dit encore : Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine (1Corrinthiens 15 :14). Cette résurrection se vit par une démonstration de l’Esprit de Dieu : et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu (1Corrinthiens 2 : 4-5).

            Les Juifs ont obtenu la délivrance contre les complots d’Aman, lorsque la reine Esther a résolu avec le peuple de prendre un jeûne à sec de trois jours. Esther a pu affronter le roi malgré le décret. Le jeûne a délivré le peuple de la mort. Aman est tombé dans son propre piège et fut pendu à son propre poteau.

Que le troisième jour de votre jeûne mette la confusion entre vous et vos ennemis ; dans le nom de Jésus. Qu’ils tombent dans leur propre piège. Soyez délivrés des liens de la mort physique et spirituelle. Comme Mardochée, que Dieu vous élève par votre ennemi cruel. Comme Esther, que Dieu vous fasse entrer dans le palais de votre gloire. Que toutes les portes de voyage, de bénédiction, d’élévation, de délivrance fermées, s’ouvrent en votre faveur au nom de Jésus.

Le jeûne d’Esther est l’image de la mort de Jésus et la résurrection le troisième jour pour sauver de la mort éternelle. Trois est le nombre de la vie.

             Il y a eu trois événements malheureux dans la vie de trois apôtres de Jésus dont un fut tragique. Pendant son ministère, Judas le trahit, Pierre le renia, et Thomas ne crut pas en lui. Judas perdit son âme et alla en enfer car Jésus l’a nommé « un démon » (Jean 6:70).

Il y a trois choses qu’un enfant de Dieu doit éviter dans sa marche avec Christ :

La trahison (Ne trahissez jamais le Seigneur à cause des gains de ce monde)

Le reniement (Ne reniez jamais le Seigneur malgré les épreuves et tentations)

L’abandon de la foi (Ne doutez jamais de votre salut, ayez toujours la foi).

             Moïse fut caché pendant trois mois à sa naissance. Jonas resta trois jours dans le ventre du gros poisson. Ce sont là aussi les signes de la mort et de la résurrection.

Daniel pria trois fois par jour malgré le décret du roi. C’est le nombre d’obéissance. Trois hommes visitèrent Abraham, et il fut béni. Il reçut la parole de la promesse qui s’accomplit par Isaac. A la sortie de Gomorrhe et de Sodome, trois personnes seulement ont été sauvées du feu de jugement : Lot et ses deux filles. Sa femme se transforma en statue de sel. C’est le chiffre du salut. Elle n’a pas obéi à la loi de l’obéissance. Certainement, Lot et ses deux filles l’ont persuadée à ne point regarder en arrière, mais elle désobéit car son cœur était plutôt attaché encore aux biens restés dans la ville.

Le chiffre trois est aussi celui du témoignage divin : Car il y en a trois qui rendent témoignage: l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord (1 Jean 5 : 7-8). Abed-Nego, Chadrack et Meschack étaient débout devant la statue sans se prosterner. Les trois se sont mis d’accord pour refuser de se prosterner devant les œuvres faites par les mains de l’homme. Ils rendent le témoignage de la souveraineté de Dieu.

Il est également le nombre de la confirmation. Pendant le baptême de Jésus, le Saint-Esprit est descendu sur lui comme une colombe, et Dieu le Père a parlé dans les cieux pour confirmer son ministère.

            En effet, ce nombre est cité plusieurs fois dans la parole de Dieu.

Ainsi, le troisième jour de votre jeûne, considérez que toutes les mauvaises œuvres et semences du diable et des sorciers contre vous meurent, et que Dieu ressuscite en vous la bonne semence, le bon comportement, le miracle du mariage enterré depuis plusieurs années, le réveil spirituel, vos affaires…, au nom puissant de Jésus. Proclamez la résurrection de Jésus-Christ en vous. Proclamez ceci : Jésus-Christ est ressuscité pour que je me marie, pour que je travaille, pour que je ressuscite avec lui, pour que j’enfante, pour que je sois béni, pour que je réussisse, pour que je sois élevé, pour que je sois guéri, pour que mes ennemis soient vaincus pour toujours,…. (Faites ces proclamations 3 fois par la foi).

           Les satanistes et le chiffre trois

            C’est le nombre mystérieux du diable. Le diable aime défier Dieu. Mais il n’arrivera jamais. Il voulait renverser l’ordre divin en tentant Jésus dans le désert. Trois fois, il échoua lamentablement et fut vaincu par Jésus. 

Thème 3 : La puissance de la résurrection

             En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit (Jean 12 : 24).

            On ne parlera de résurrection que quand il y a mort. Le réveil passe par la crucifixion de la chair en passant par des jeûnes et de dures épreuves. Il faut sacrifier plus de temps dans la prière et dans la méditation avant d’atteindre un haut degré dans la foi. La foi est la manifestation physique des choses invisibles. Avoir la foi c’est croire sans rien voir. A la lumière de la parole, il est écrit : Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas (Hébreux 11 :1). S’il y a une chose dont le diable a horreur et redoute : c’est la résurrection de Jésus-Christ. Tous les malheurs éternels de Satan ont commencé à partir de la résurrection du Fils de Dieu. La résurrection de Jésus est une puissance qui sauve des vies. Les apôtres l’ont expérimentée dans des prédications : Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous (Actes 4 :33).

                           Méditons

            Après le sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie allèrent voir le sépulcre. Et voici, il y eut un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre, et s’assit dessus. Son aspect était comme l’éclair, et son vêtement blanc comme la neige. Les gardes tremblèrent de peur, et devinrent comme morts. Mais l’ange prit la parole, et dit aux femmes: Pour vous, ne craignez pas; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n’est point ici; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché, et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit. Elles s’éloignèrent promptement du sépulcre, avec crainte et avec une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples. Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et dit: Je vous salue. Elles s’approchèrent pour saisir ses pieds, et elles se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit: Ne craignez pas; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée: c’est là qu’ils me verront. Pendant qu’elles étaient en chemin, quelques hommes de la garde entrèrent dans la ville, et annoncèrent aux principaux sacrificateurs tout ce qui était arrivé. Ceux-ci, après s’être assemblés avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme d’argent, en disant: Dites: Ses disciples sont venus de nuit le dérober, pendant que nous dormions. Et si le gouverneur l’apprend, nous l’apaiserons, et nous vous tirerons de peine. Les soldats prirent l’argent, et suivirent les instructions qui leur furent données. Et ce bruit s’est répandu parmi les Juifs, jusqu’à ce jour. Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde (Matthieu 28).

                  Proclamation prophétique

             Elle (Léa) devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: Pour cette fois, mon mari s’attachera à moi; car je lui ai enfanté trois fils. C’est pourquoi on lui donna le nom de Lévi (Genèse 29 :34).

Levi signifie ‘‘ajouté’’ ou ‘‘joint’’.

Au cours de l’alliance que Dieu ajoute tout ce qui vous manque : mariage, enfantement, travail, succès…

Prière et proclamation prophétique

Au cours de cette alliance, que Dieu ajoute tout ce qui vous manque : mariage, enfantement, travail, succès….

1)Je refuse toute malice en moi.

2)Je brise toute œuvre de vengeance dans mon cœur, au nom de Jésus.

3)Je prophétise que la douceur, l’amour et la paix me caractérisent au nom de Jésus.

4)Seigneur fait briller dans mon cœur la lumière du Saint-Esprit.

5)Je prophétise que tout ce qui est mort en moi ressuscite par la puissance du Saint-Esprit.

6)Je déclare que mes ennemis sont utilisés comme instrument de bénédiction pour ma vie ; au nom de Jésus.

7)Que tous les organes et cellules morts dans mon corps reprennent vies au nom de Jésus.

8)O Eternel, envoie ton ange pour m’arracher entre les griffes des liens démoniaques dans le nom de Jésus.

9)Je suis délivré au nom de Jésus, je suis délivré au nom de Jésus, je suis délivré au nom de Jésus (3 fois).

10)Que l’Aman de ma vie tombe dans son propre piège, au nom de Jésus.

11)Que mes affaires, mes projets, mon mariage, l’intelligence de mes enfants ressuscitent au nom de Jésus.

12)Que tout obstacle soit vaincu dans ma vie au nom de Jésus. Je suis béni(e), je suis heureux (se), je suis sauvé(e) pour la vie éternelle au nom puissant de Jésus.

 

                    CHAPITRE 4

                    Le chiffre 4 : JUDA

                                Juda signifie louange

            Juda, tu recevras les hommages de tes frères; Ta main sera sur la nuque de tes ennemis. Les fils de ton père se prosterneront devant toi. Juda est un jeune lion. Tu reviens du carnage, mon fils! Il ploie les genoux, il se couche comme un lion, Comme une lionne: qui le fera lever? Le sceptre ne s’éloignera point de Juda, Ni le bâton souverain d’entre ses pieds, Jusqu’à ce que vienne le Schilo, Et que les peuples lui obéissent. Il attache à la vigne son âne, Et au meilleur cep le petit de son ânesse; Il lave dans le vin son vêtement, Et dans le sang des raisins son manteau. Il a les yeux rouges de vin, Et les dents blanches de lait (Genèse 49 : 8-12).

            Le chiffre quatre est celui de stabilité. Dieu a fait le monde en m4 côtés: le nord, le sud, l’est et l’ouest. Les chérubins ont quatre faces. Ils voient les quatre côtés de la terre sans se tourner. C’est la face de surveillance. Pour dire que rien n’est caché à la face de Dieu.

Thème 4 : Tu es un jeune lion

            Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux(Apocalypse 5 : 5).

 Le lion est un animal dangereux et féroce quand il a faim ou quand il est menacé. On dit souvent qu’il est le roi de tous les animaux. Et un roi est celui qui a l’autorité, la puissance et le pouvoir pour dominer et régner. Un roi dirige un royaume.

            En Israël, le peuple demandait à Dieu de leur choisir leur roi. Dieu fit oindre Saül comme roi par le prophète Samuel, de même pour le roi David. A David, Dieu a dit qu’il est l’homme selon son cœur. Et d’ailleurs le nom David signifie ‘‘Bien-aimé’’.

David est un lion à qui Dieu a donné l’onction royale pour être roi. Durant tout le temps de son ministère, Dieu lui avait permis d’être vainqueur sur tous ses ennemis. Etre un lion n’est pas synonyme de crinière, de queue, ni de gueule avec des crocs. Mais c’est une métaphore. Or sur le plan spirituel, Dieu veut parler de l’onction qui repose sur le lion : sa puissance, sa force…Dans Genèse 49 : 9, il est écrit au sujet de l’alignée de David : Juda est un jeune lion. Tu reviens du carnage, mon fils! Il ploie les genoux, il se couche comme un lion, Comme une lionne: qui le fera lever? Il est de la descendance de la tribu de Juda. Or Jésus est le Roi des rois ; et en Christ nous sommes de la descendance du Grand Roi ; C’est-à-dire, les jeunes lions qui doivent vaincre leurs ennemis avant son règne sur cette terre et au siècle des siècles. Par ailleurs, nous sommes confrontés à des lions spirituels qui nous combattent et qui cherchent à nous déstabiliser à chaque moment. Ce sont des faux lions qui agissent comme des vrais lions. Il est écrit : Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera (1Pierre 5 :8). Il vole et copie les traits du vrai lion. Or vous êtes les vrais lions qu’il cherche à intimider. Il y a un seul et unique Roi des rois : Jésus-Christ de Nazareth, le Lion de la tribu de Juda. Nous sommes des jeunes lions qui combattons les autres lions, ainsi David s’est battu contre le lion qui venait dévorer les brebis de son père. A ce sujet il est écrit : « David dit à Saül: Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau, je courais après lui, je le frappais, et j’arrachais la brebis de sa gueule. S’il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge,

je le frappais, et je le tuais. C’est ainsi que ton serviteur a terrassé le lion et l’ours, et il en sera du Philistin, de cet incirconcis, comme de l’un d’eux, car il a insulté l’armée du Dieu vivant. David dit encore: L’Éternel, qui m’a délivré de la griffe du lion et de la patte de l’ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Et Saül dit à David: Va, et que l’Éternel soit avec toi » (1 Samuel 17 :34-37)!

            David avait sur sa vie une onction royale, de puissance et d’autorité. Il a affronté Goliath parce qu’il avait un témoignage vivant. Et il avait aussi confiance à l’Eternel qui lui a donné cette force pour tuer le lion et l’ours. Notre Dieu est le Dieu des cas impossibles.

Il peut tout faire sans l’aide d’aucune autre main. Alors je déclare, dans le nom de Jésus, que tu es un jeune lion et que tu fais peur à tes ennemis. Déclarez ainsi :

Je suis un jeune lion, j’ai l’autorité et la puissance de vaincre tous mes ennemis qui m’entourent. Je prophétise que je fais peur à mes ennemis. J’affronte mon Goliath spirituel et je le terrasse au nom de Jésus. Ma voix rugit comme un lion de l’Eternel et tous mes oppresseurs disparaissent. J’ai le cœur de lion et l’onction royale pour dominer sur tous mes ennemis. Je suis un lion en colère et furieux qui rugit dans ma famille pour triompher sur les ennemis de l’échec, au nom puissant de Jésus.

             L’onction du lion est celle qui conduit à la victoire. Cette onction royale qui fut sur le roi David reposait aussi sur ses vaillants guerriers qui étaient auprès de lui. L’un deux avait aussi frappé des lions par son épée : Benaja, fils de Jehojada, fils d’un homme de Kabtseel, rempli de valeur et célèbre par ses exploits. Il frappa les deux lions de Moab. Il descendit au milieu d’une citerne, où il frappa un lion, un jour de neige (2Samuel 23 :20).

De même, Samson avait une onction puissante pour tuer les hommes et les animaux : Samson descendit avec son père et sa mère à Thimna. Lorsqu’ils arrivèrent aux vignes de Thimna, voici, un jeune lion rugissant vint à sa rencontre. L’esprit de l’Éternel saisit Samson; et, sans avoir rien à la main, Samson déchira le lion comme on déchire un chevreau. Il ne dit point à son père et à sa mère ce qu’il avait fait (Juges 14 : 5- 6).

Quand l’onction royale est sur vous, vous dominez sur vos adversaires. On l’appelle aussi le don de la gouvernance ou de régner. L’Eternel a dit à Salomon : « J’affermirai le trône de ton royaume, comme je l’ai promis à David, ton père, en disant: Tu ne manqueras jamais d’un successeur qui règne en Israël (2 Chronique 7 :18 »). Dans la Bible Darby, on parle de gouverner : « j’affermirai le trône de ton royaume, selon que j’ai fait alliance avec David, ton père, disant : Tu ne manqueras pas d’un homme pour gouverner Israël » (2 Chroniques 7:18). Refusez que vos ennemis vous gouvernent car il est dit de dominer au milieu de nos ennemis : L’Éternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: Domine au milieu de tes ennemis!(Psaumes 110 :2)

Affrontez les géants

             Un lion affamé affronte sa proie quelle que soient sa taille et sa forme. Vous êtes des jeunes lions prêts à affronter vos ennemis qui ne veulent jamais lâcher prise. Il y a des ennemis et des démons têtus à qui il ne faut jamais laisser un moment de répit. Combattez jusqu’à leur défaite car vous êtes des enfants du Lion de la tribu de Juda.

Les géants sont les occupants de nos territoires, de nos bénédictions… Ces géants peuvent être de grands sorciers, de puissants démons, des hommes forts de votre famille ou ailleurs qui contrôlent vos vies. C’est de cela que l’apôtre parle dans son épitre aux Ephésiens en nous disant de nous revêtir de toutes les armes de Dieu avant de les affronter : « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde des ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Évangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints » (Ephésiens 6 :11-18).

            Les géants dont la Bible parle, sur le plan physique, sont des hommes de hautes tailles, forts et puissants dans les combats. Des hommes incroyables de 12 doigts et 12 orteils qui font en tout 24 : « Et il y eut encore un combat, à Gath : et il y avait [là] un homme de haute stature qui avait six doigts aux mains et six orteils aux pieds, en tout vingt-quatre ; et lui aussi était né géant. » (2 Samuel 21:20, Version Bible Darby). Aussi, les enfants d’Israël ont été confrontés à des géants et ils ont eu très peur. L’un des plus grands ennemis du chrétien est la peur. Elle nous met dans une position de vaincu(s). Israël a levé la voix pour pleurer comme s’il était en deuil car la destruction faite par les espions était effrayante :

            Voici ce qu’ils racontèrent à Moïse: Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. A la vérité, c’est un pays où coulent le lait et le miel, et en voici les fruits. Mais le peuple qui habite ce pays est puissant, les villes sont fortifiées, très grandes; nous y avons vu des enfants d’Anak. Les Amalécites habitent la contrée du midi; les Héthiens, les Jébusiens et les Amoréens habitent la montagne; et les Cananéens habitent près de la mer et le long du Jourdain. Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit: Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs! Mais les hommes qui y étaient allés avec lui dirent: Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous.

Et ils décrièrent devant les enfants d’Israël le pays qu’ils avaient exploré. Ils dirent: Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays qui dévore ses habitants; tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d’une haute taille; et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants: nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles (Nombres 13 : 27- 33).

            Selon leur description, il était impossible de les combattre bien que dans le pays coulent le lait et le miel. Ils ont abandonné leur foi et l’Eternel. C’est de l’apostasie. Ils étaient pris par la grande peur qui leur présentait la grande douleur de la mort comme le résultat de leur entêtement. Satan leur montra la fin de leur séjour sur la terre. Pourquoi cette si longue année de marche et de souffrance pour mourir à la terre promise ? La description montre que toutes les portes étaient fermées et ils seront repérés dès qu’ils avanceront. Et pire, ils sont incapables de les affronter : c’est un peuple puissant, les villes sont fortifiées, très grandes, il y a des géants, pas d’accès car toutes les frontières sont barrées et barricadées. Il y a ceux qui habitaient les montagnes pour superviser, ceux qui sont au long de la mer et du Jourdain pour contrôler la voie fluviale, et d’ailleurs ils sont plus forts que nous et surtout le pays dévore ses habitants, nous sommes à leurs yeux comme des sauterelles…Toutes ces paroles vous donnent de grands frissons.

Leur histoire n’est-elle pas peut-être la vôtre ? Vous avez reçu une parole du Seigneur de déménager pour être dans une grande ville ou dans un quartier résidentiel. Vous trouvez que vous êtes pauvres et que vous serez humiliés. Le voyage sur l’Europe, en Asie ou Etats-Unis est pour vous une chose impossible parce que vous ne parlez pas l’anglais, ou la langue locale. Pour l’obtention du visa, le billet, l’hébergement sont à vos yeux des géants qui vous font trembler. Il n’y a qu’une seule solution, c’est de se lever dans la prière. Je vous invite à lire mon livre:  » LES PRIERES QUI MONTENT « qui dévoile les secrets et stratégies de la prière.

Face à toutes ces déclarations effrayantes, toute l’assemblée éleva la voix et poussa des cris, et le peuple pleura pendant la nuit (Nombres 14 :1). Mais, Josué, fils de Nun et Caleb, fils de Jephunné rassurèrent le peuple et dirent : Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays très bon, excellent. Si l’Éternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays, et nous le donnera: c’est un pays où coulent le lait et le miel. Seulement, ne soyez point rebelles contre l’Éternel, et ne craignez point les gens de ce pays, car ils nous serviront de pâture, ils n’ont plus d’ombrage pour les couvrir, l’Éternel est avec nous, ne les craignez point (Nombres 14 : 6-9) ! 

            Malgré qu’ils les ont rassurés, ils décidèrent de les lapider. Peut-être qu’ils disaient aux deux : ceux-là nous prennent pour des enfants. Ont-ils vu ce que nous avons vu de nos propres yeux ? Le témoignage des dix autres espions était fondé sur la peur. Ils ont abandonné Dieu dans leur cœur depuis longtemps. Ils ont limité la main de Dieu en voyant les dieux de ces peuples. Alors l’Eternel décida de les tuer dans le désert à cause de leur incrédulité. Moïse intercéda en leur faveur et l’ardente colère de Dieu fut apaisée.

            Ne regardons pas les problèmes en face de nous comme des monstres. Affrontons-les car avec Dieu nous ferons des exploits. Abandonner et fuir le combat, c’est dire qu’il est incapable. Or, il a dit à Jérémie : Regarde, je t’établis aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arraches et que tu abattes, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes. Voici, je t’établis en ce jour sur tout le pays comme une ville forte, une colonne de fer et un mur d’airain, contre les rois de Juda, contre ses chefs, contre ses sacrificateurs, et contre le peuple du pays. Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas; car je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel (Jérémie 1 : 10 ; 18-19). Cette promesse de la parole nous accompagne partout où nous entrons. Que personne ne vous intimide. Peut-être que vous devez vous rendre à la justice pour un procès et vous avez peur. Surmontez-la et confiez-vous à cette promesse : Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit: Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs (Nombres 13 :30)!

            Goliath a été affronté par le jeune David. Il mesurait environ 3,87metres de long, son armure de guerre pesait 200 kilos. Ce géant avait un langage insensé contre Dieu et le peuple d’Israël. Il maudissait Dieu. David si minuscule aux yeux de Goliath, l’affronta avec cinq pierres et une lance. Il n’était pas vêtu d’habits de guerre. C’était un jeune berger ; et c’est lui qui le tua. Il avait mis d’abord sa confiance en Dieu en déclarant aussi des paroles de foi. Il l’a vaincu par la parole avant de l’affronter physiquement. Si une situation se dresse contre nous, vainquons-la d’abord par la prière et des paroles prophétiques. Il est écrit : Le Philistin regarda, et lorsqu’il aperçut David, il le méprisa, ne voyant en lui qu’un enfant, blond et d’une belle figure. Le Philistin dit à David: Suis-je un chien, pour que tu viennes à moi avec des bâtons? Et, après l’avoir maudit par ses dieux, il ajouta: Viens vers moi, et je donnerai ta chair aux oiseaux du ciel et aux bêtes des champs. David dit au Philistin: Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l’Éternel des armées, du Dieu de l’armée d’Israël, que tu as insultée. Aujourd’hui l’Éternel te livrera entre mes mains, je t’abattrai et je te couperai la tête; aujourd’hui je donnerai les cadavres du camp des Philistins aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura qu’Israël a un Dieu. (1Samuel 17 :42 – 46).

             Disons à la maladie qu’elle n’est plus en nous, et que le sang de Jésus nous guérit de toutes infirmités. Déclarons que nous sommes riches et que l’or et l’argent appartiennent à notre Père céleste. Quel que soit le problème qui vous accable, il y a toujours la solution dans la parole de Dieu. Il y a quelqu’un qui a déjà vécu dans les histoires bibliques, que Dieu a délivré. Alors la parole est écrite pour nous et nos enfants pour un avenir meilleur : Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera (Actes 2 :39). Et Jésus est le résumé de toute chose. Toute l’armée d’Israël avait peur et même le roi Saül. Personne n’avait osé défier Goliath, du moins par la parole, même éloigné de lui. Seule sa parole a eu un grand effet de peur sur eux. Que personne ne vous intimide par ses paroles quel que soit son niveau spirituel. Arrêtez de pleurer, Jésus connait mieux vos problèmes plus que vous. Mais faites une chose : Affrontez les géants, et Christ viendra à votre secours. Ne murmurez pas contre Dieu et contre votre prochain. Il est écrit : Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ (Philippiens 4-7).

            Après trois jours de jeûne et de prière, la reine Esther a affronté le roi malgré la loi (Esther 4:8). Avant d’affronter une situation, il nous faut nous préparer dans la prière et le jeûne, dans la sanctification, nous appuyer sur notre témoignage et notre expérience, et surtout sur les promesses de la parole de Dieu.

            Le diacre Etienne affronta la mort malgré la douleur. Il a affermi sa foi aux promesses de la résurrection et à la rémunération dans le paradis. Alors sur quoi vous basez-vous pour affronter les géants de votre vie?

             Notre Seigneur Jésus-Christ a affronté la coupe de la mort à la croix, l’humiliation, les blessures, les injures… Car sa volonté est de nous sauver par la puissance de sa résurrection. Il revient comme le Lion de la tribu de Juda pour juger le monde.

             Les enfants d’Israël ont affronté les murailles de Jéricho malgré leur épaisseur, leur hauteur. L’obéissance dans les actions prophétiques a écroulé les murailles.

             Lorsqu’Israël a résolu d’affronter la guerre, les Israélites sont sortis plusieurs fois vainqueurs, et ils ont possédé le pays où coulent le lait et le miel. Comme David qui affronta le lion, l’ours et Goliath, il est l’heure pour vous d’affronter les épreuves, les attaques du diable, les humiliations, par le jeûne et la prière, ainsi, votre fin sera glorieuse, dans le nom de Jésus.

Prière et proclamation prophétique 

Juda signifie louange (Genèse 29: 35) 

 1)Je suis un vainqueur, j’affronte et je détruis tous les géants spirituels qui m’attaquent ; au nom de Jésus.

 2)J’ai l’autorité et la puissance de vaincre tous mes ennemis qui m’entourent.

 3)Je prophétise que je fais peur à mes ennemis, au nom de Jésus.

 4)J’affronte mon Goliath spirituel et je le terrasse ; au nom de Jésus.

5)Ma voix rugit comme un lion de l’Eternel, et tous mes oppresseurs disparaissent. J’ai le pouvoir et l’onction royale pour dominer sur tous mes ennemis.

 6)Comme Juda, je suis un lion en colère et furieux qui rugit dans ma famille pour triompher des sorciers au nom puissant de Jésus.

 7)Je prophétise la stabilité dans tous les domaines de ma vie.

 8) Je prospère à tous égards par la puissance du Saint-Esprit.

9)Je possède mon territoire, mon miracle, le travail. ; au nom de Jésus.

 10)Je prophétise que ma bénédiction vient des 4 coins de la terre, au nom de Jésus.

 11)Que les 4 vents soufflent pour chasser les ennemis cruels dans le nom de Jésus.

 12)Je chasse toute personne assise sur ma destinée prophétique, et je louerai l’Eternel tous les jours de ma vie ; au nom de Jésus.

                      CHAPITRE 5

          Le cinquième jour du jeûne

                  Le chiffre 5 : ZABULON

            Zabulon habitera sur la côte des mers, Il sera sur la côte des navires, Et sa limite s’étendra du côté de Sidon (Genèse 49 : 13).

Léa dit: Dieu m’a fait un beau don; cette fois, mon mari habitera avec moi, car je lui ai enfanté six fils. Et elle l’appela du nom de Zabulon (Genèse 30 :20).

Zabulon signifie habitation (Genèse 30 : 20)

Le chiffre cinq symbolise la performance, la totalité, l’équilibre. C’est pourquoi Dieu nous a créés avec cinq doigts à chaque main et cinq orteils à chaque pied pour nous permettre de réaliser des œuvres de qualité. De même, il a donné à l’homme cinq sens: l’ouïe, l’odorat, la vue, le toucher et le goût.

    Par ailleurs, Cinq est le chiffre du combat spirituel et de l’assurance. Pour preuve, pour combattre Goliath (1Samuel 17 :40), David s’aida de cinq pierres prises dans le torrent. Aussi Pendant la guerre ayant opposé Israël à Aï, « Josué prit environ cinq mille hommes, et les mit en embuscade… » (Josué 8 :12). En outre, pour combattre les Gabaonites, les Amoréens prirent cinq rois (Josué 10 :5). Alors les Gabaonites sollicitèrent l’aide de Josué pour faire la guerre à leurs ennemis à cause de l’alliance entre les deux peuples. Pendant ce combat, Josué remporta la victoire avec le peuple d’Israël. Alors il saisit les cinq rois et les pendit à cinq arbres (Josué10 :26).

Je déclare, au nom de Jésus, que tes ennemis constitués en groupe de cinq soient vaincus.

De plus, cinq est le chiffre de l’épreuve (Juges 3 :1-4 ; Juges 18 :2), mais aussi du combat. Pour éprouver ses serviteurs, le maitre leur remit cinq talents (Matthieu 25 :12)

Aussi, dans le livre de 2 Chroniques 3 :12, la mesure des ailes des chérubins sur l’arche de l’alliance était de cinq coudées.

Aussi, cinq représente le chiffre de l’offrande et de miracles. Rappelons que pour nourrir cinq mille hommes, Jésus se servit de cinq pains et deux poissons (Matthieu14 : 17- 21)

Thème 5 : Fixez vos limites

Moïse dit à l’Éternel: Le peuple ne pourra pas monter sur la montagne de Sinaï, car tu nous en as fait la défense expresse, en disant: Fixe des limites autour de la montagne, et sanctifie-la. L’Éternel lui dit: Va, descends; tu monteras ensuite avec Aaron; mais que les sacrificateurs et le peuple ne se précipitent point pour monter vers l’Éternel, de peur qu’il ne les frappe de mort (Exode 19 : 23- 24).

             Fixez des limites est un acte prophétique. Pour protéger un domaine, il faut le clôturer. Une ville clôturée met sa population en assurance. Quand une inondation approche des habitations, les hommes font des haies pour empêcher l’eau. Lorsque le feu s’approche des plantations ou des régions, la première réaction est de faire des pare-feu avant de penser à l’éteindre. Ne laissons jamais le diable posséder ou détruire nos vies. Fixons des limites tout autour de nous. Jéricho était barrée et barricadée de hautes murailles. Sans l’intervention divine, le peuple de Dieu n’aurait jamais atteint ses habitants.

             Pour une vie sécurisée dans vos limites, il faut tout d’abord mener une vie de sanctification. Israël a été vaincu devant le petit peuple d’Aï car Acan avait volé les choses interdites de Dieu. Après une repentance et la mort d’Acan, le peuple fut vainqueur sur Aï. À chaque fois qu’Israël péchait, leurs ennemis violèrent leur territoire et les dévorèrent par interdit. Le péché ouvre la porte aux démons. Il efface le sang de Jésus qui sert de limite. Le péché est toujours couché à notre porte et cherche une occasion pour entrer en nous. Il nous faut dominer sur lui. Dieu a dit à Caïn : Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui. (Genèse 4 : 7). Il est aussi écrit : « Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple; si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, -je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. Mes yeux seront ouverts désormais, et mes oreilles seront attentives à la prière faite en ce lieu » (2Chroniques 14 :13-15).

            Dieu cite des malheurs qui doivent venir sur le pays, le seul moyen d’y échapper est la vie sanctifiée rattachée à l’humilité, à la prière et à l’adoration. Au lieu où vous avez fixé des limites, il aura toujours ses yeux fixés là. Dieu frappera et mettra les ennemis en déroute. Alors fixez des limites autour de vos maisons, le lieu de commerce, au bureau, autour de votre époux ou épouse, de vos enfants, votre santé, votre âme, votre ministère ; et sanctifiez-vous. Alors quiconque s’approchera de vous sera jugé par Dieu.

Dieu élargit vos limites

            Parfois le diable nous fixe des limites au point que tout semble bloqué tout autour. Les démons mettent des obstacles sur la voie de la destinée prophétique. On sent une forme de stagnation dans nos affaires. C’est l’esprit de stagnation. Vous tournez en rond sans savoir quoi faire. Vous passez des mois et années sans rien faire. Votre vie n’est que désespoir. Que faire ? Il faut chasser tous ses démons envahisseurs orientés par des sorciers. Dans ces cas, demandez à Dieu d’élargir l’espace de notre territoire. Il est écrit : Élargis l’espace de ta tente; Qu’on déploie les couvertures de ta demeure: Ne retiens pas! Allonge tes cordages, Et affermis tes pieux! Car tu te répandras à droite et à gauche; Ta postérité envahira des nations, Et peuplera des villes désertes (Esaïe 54 : 2-3).

Proclamation prophétique

1) J’habite dans les lieux de grâce, Dieu étend mes limites dans l’abondance ; au nom de Jésus

2)Je fixe des limites de protection par le sang de Jésus autour de ma maison, mon ministère, mes affaires… ; au nom de Jésus.

3)Ô Père, poste des anges tout autour de mon âme pour la garder jour et nuit, au nom de Jésus.

4)De même qu’Elisée a dit à la vue des anges: ceux qui sont avec nous sont en grand nombre que ceux qui sont avec eux. Ainsi, El-Elyon, envoie ton armée céleste pour entourer ma maison, mes affaires, mon foyer, mon ministère contre les ennemis cruels qui ne se lassent de me combattre ; au nom de Jésus.

5) Je barricade tout ce qui m’appartient d’une haie de muraille de feu ; au nom de Jésus.

6) Dieu de miracles et de prodiges, élargis l’espace de mon territoire ; dans le nom de Jésus.

7) Je prophétise que j’habite dans le pays où coulent le lait et le miel. Je me répands à droite et à gauche. Ma postérité envahit des nations; au nom de Jésus.

8) Je possède tout lieu où foulera la plante de mes pieds. Je récupère tout ce que le dévoreur m’avait ravi. Maudit soit celui qui déplace les bornes de mon territoire afin que le peuple craigne mon Dieu ; au nom de Dieu.

9) J’habite dans le quartier avec les riches et les grands du pays. Je suis toujours à la tête et assis à la table avec les grands ; au nom de Jésus.

10) Dans le pays où j’habite, je mange les meilleures productions. J’ai la faveur du roi et les habitants du pays. Je possède des terres à mon nom ; au nom de Jésus.

11) Dans le pays où j’habite, j’annonce l’Evangile de Jésus-Christ. Dieu m’ouvre toutes les portes d’accès à sa parole, au nom de Jésus.

12) Dieu m’établit sur une terre étrangère comme conseiller du roi et du peuple, gouverneur de tout le pays dans le nom de Jésus.

                          CHAPITRE 6

                      Le sixième jour du jeûne

                      Le chiffre 6 : ISSACAR

            Issacar est un âne robuste, Qui se couche dans les étables. Il voit que le lieu où il repose est agréable, Et que la contrée est magnifique; Et il courbe son épaule sous le fardeau, Il s’assujettit à un tribut (Genèse 49 : 14-15).

Issacar signifie ‘‘salaire’’ et ‘‘récompense’’.

Quant au chiffre six, c’est le chiffre de l’homme en ce sens que l’homme a été créé le sixième jour (Genèse 1 : 26 ; 31). L’homme a donc droit à travailler pendant six jours pour se reposer le septième jour (Exode 16 :26 ; 23 :12).

En conséquence, après six années d’épreuves, d’échecs et d’humiliations, vous devez logiquement rentrer dans un temps de repos. C’est pourquoi au sixième jour de votre jeûne, vous devez plutôt demander le repos pour que la bénédiction s’attache à vous. Quand l’homme fut créé, tout était déjà prêt. Pendant le sixième jour de votre alliance avec Dieu, demandez-lui de vous faire jouir du fruit de vos labeurs.

   Si après six ans d’activité, vous n’avez encore rien réalisé en termes d’achat de terrain, de construction d’une maison ou de possession de plusieurs biens à votre actif, cela est anormal. En effet, l’ennemi vous empêche de jouir du repos.

 D’ailleurs, le ministère des serviteurs de Dieu devra être stable et autonome à la sixième année (Lévitique 25 :3). Le sixième jour du jeûne, crions à Dieu pour qu’il accorde sa bénédiction ; rappelons-lui ses promesses à notre égard.

En effet, il est écrit : Je vous accorderai ma bénédiction la sixième année, et elle donnera des produits pour trois ans (Lévitique 25 :21).

   Sur le plan spirituel, réclamez à Dieu l’indépendance spirituelle de votre famille et de votre vie en particulier. Demandez-lui La liberté et le repos de votre âme. N’acceptez plus jamais que votre âme soit spirituellement assujettie. Qu’alors aucune puissance des ténèbres ne retienne votre destinée prophétique. C’est l’année de votre victoire en criant à Dieu selon ce passage de Deutéronome qui affirme :

« Si l’un de tes frères hébreux, homme ou femme, se vend à toi, il te servira six années ; mais la septième année, tu le renverras libre de chez toi. Et lorsque tu le renverras libre de chez toi, tu ne le renverras point à vide; tu lui feras des présents de ton menu bétail, de ton aire, de ton pressoir, de ce que tu auras par la bénédiction de l’Éternel, ton Dieu » (Deutéronome 15 :12-14).

Proclamez le repos le sixième jour du jeûne. C’est une loi qui a été appliquée sur le peuple de Dieu à son départ de l’Egypte. Les Égyptiens s’étaient dépouillés pour les Israéliens. Ils avaient quitté l’Égypte avec de biens considérables.

 Il est écrit : « L’Éternel fit trouver grâce au peuple aux yeux des Égyptiens, qui se rendirent à leur demande. Et ils dépouillèrent les Égyptiens. Les enfants d’Israël partirent de Ramsès pour Succoth au nombre d’environ six cent mille hommes de pied, sans les enfants. Une multitude de gens de toute espèce montèrent avec eux; ils avaient aussi des troupeaux considérables de brebis et de bœufs » (Exode 12 :36-38).

Ils étaient au nombre d’environs six cent mille hommes de pied. Ce nombre n’est donc pas utilisé par un hasard.

      Six est aussi le symbole de la délivrance. Car, le 6ème jour, la 6ème semaine, le 6ème mois ou la 6ème année doit marquer la fin de la souffrance de l’esclavage spirituel. Après six ans sans emploi, refusez dans la prière que la septième ne soit plus comme la sixième. La fin du 6ème mois ou de la 6ème année doit annoncer un soleil de gloire sur votre destinée prophétique, un début glorieux de la septième année.

   Je prophétise qu’en cette année Dieu dépouille tous ceux qui ont utilisé ou abusé de toi au nom de Jésus. Je déclare dans le sang de Jésus que Dieu te donne de grands biens et que tes ennemis restituent tout ce qu’ils t’ont pris.

    C’est également au sixième mois que l’ange Gabriel est venu vers Marie pour annoncer la naissance de celui qui doit apporter la paix et le repos du peuple de Dieu. Dans le même mois, Elisabeth, sa parente, était dans son sixième mois de grossesse de Jean-Baptiste. Ce n’est pas une coïncidence, car Dieu veut montrer à l’humanité que l’homme a été créé le sixième jour, et Jésus annoncé le sixième mois (Luc 1 : 26 et 36).

    Six hommes furent envoyés vers Pierre qui priait à la sixième heure. Tout ce que Dieu fait est bien précis. Les six hommes étaient venus apporter une nouvelle de délivrance dont le septième homme qui était Corneille devait être dans le repos et dans la joie. A la sixième heure de la prière de Pierre, il devait arrêter prophétiquement relativement à cette circonstance seulement, mais pour tous les jours, c’est-à-dire, nous pouvons prier plus que six heures.

Thème 6 : Tu es né pour dominer.

L’Éternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: Domine au milieu de tes ennemis (Psaumes 110 :2)!

Depuis Adam et Eve, Dieu nous a donné le pouvoir de dominer. Mais par la crainte de la mort, le diable domine sur les hommes pour les rendre malheureux. Le sixième jour est celui de l’homme. Il fut créé le sixième jour pour dominer.

Dieu nous demande de dominer au milieu de nos ennemis et non au milieu de nos frères. Evitons de faire la guerre entre nous chrétiens. L’amour doit nous caractériser.

Nos ennemis sont premièrement Satan et ses démons, ensuite viennent les sorciers et occultistes qui refusent la repentance et persévèrent sans relâche dans le mal. Nos véritables ennemis sont ceux qui s’opposent farouchement à l’Evangile et aux enfants de Dieu. Il y a ceux qu’il faut condamner par la parole de Dieu, détruire leurs œuvres en faisant échouer leur mission. Priez pour que Dieu les juge selon sa volonté. Peut-être que vous voyez cela injuste. Mais je crois qu’à la fin vous comprendrez. Leur condamnation est déjà annoncée par la parole de Dieu. La Bible nous parle des blasphémateurs qui sont bien conscients de leurs actes malgré les avertissements que donnent les Saintes Ecritures. Ils humilient les chrétiens y compris les serviteurs de Dieu par la pauvreté, les échecs répétés, le péché d’impudicité et d’adultère, le célibat chronique et prolongent leurs souffrances. Ceux-là, jugez-les par la parole. Car ils ont assez fait de dégâts dans la maison de Dieu. Les conséquences néfastes sont nombreuses. Des pasteurs ont perdu leurs enfants et épouses dans la mission par des sorciers. Ne dites pas que ces serviteurs n’ont pas le Saint-Esprit et qu’un sorcier ne peut tuer un enfant de Dieu. Cela arrive si nous sommes dans un moment de faiblesse spirituelle. Soutenez vos pasteurs spirituellement, matériellement et financièrement afin qu’ils soient bien disposés pour servir sans gémissements (Hébreux 13 : 17). C’est pourquoi il faut tisser des alliances personnelles avec Dieu. Pour mieux comprendre les alliances et leurs applications, lisez mon livre intitulé : ‘‘Comment tisser une alliance avec Dieu ?‘‘En effet, Satan voulait cribler Pierre, heureusement le Seigneur avait prié pour lui.

Certains sont jugés par des échecs humiliants et d’autres par la confusion quand ils attaquent les fils Dieu. Ces ennemis affirment qu’ils préfèrent servir Satan que servir Dieu le créateur de toutes choses. Ils choisissent d’aller en enfer que d’échouer contre les chrétiens. Par des pactes signés avec le diable, ils détruisent des églises, paralysent leurs victimes, tuent en grands nombres. Les hommes qu’ils tuent vont directement en enfer s’ils n’ont pas Christ ou des chrétiens qui ne se sont pas repentis.

Certaines délivrances parviennent lorsque ces sorciers sont morts. Le Seigneur a dit d’aimer nos ennemis et de ne point les maudire. Ce sont ceux qui sont ignorants. Ils n’ont jamais rencontré la puissance de Dieu. Il y a ceux qui demandent à leur maitre Satan pourquoi ils échouent quand un véritable chrétien prie, pourquoi le nom de Jésus les empêche d’opérer. Quand ils prononcent le nom de Jésus le diable devient très furieux. Il interdit à ses démons et aux sorciers de prononcer ce nom sinon il les tuerait. Ce sont des témoignages recueillis par des sorciers convertis.

     Par contre, il y a ceux qui connaissent bien la puissance de Dieu, la manifestation visible de ses œuvres. Ils ont parfois été une fois chrétiens. Avant que Dieu ne tue un sorcier, il l’avertit à maintes fois par ses anges. Mais malgré les avertissements, ces agents maléfiques se plaisent dans l’idolâtrie, le fétichisme, la franc-maçonnerie, la Rose-Croix et autres. Dieu a dit qu’ils sont inexcusables puisqu’ils savent la vérité :

       La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles (idolâtrie par des fétiches, des statues). C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen! C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature (le lesbianisme); et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font (Romains 1 : 18-32).

Epitre de Jude :

Message d’avertissement

  1. Jude, serviteur de Jésus-Christ, et frère de Jacques, à ceux qui ont été appelés, qui sont aimés en Dieu le Père, et gardés pour Jésus-Christ:

 2que la miséricorde, la paix et la charité vous soient multipliées!

  1. Bien aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
  2. Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ.
  3. Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple et l’avoir tiré du pays d’Égypte, fit ensuite périr les incrédules;
  4. qu’il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n’ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure;
  5. que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.
  6. Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires.
  7. Or, l’archange Michel, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit: Que le Seigneur te réprime!
  8. Eux, au contraire, ils parlent d’une manière injurieuse de ce qu’ils ignorent, et ils se corrompent dans ce qu’ils savent naturellement comme les brutes.
  9. Malheur à eux! Car ils ont suivi la voie de Caïn, ils se sont jetés pour un salaire dans l’égarement de

Balaam, ils se sont perdus par la révolte de Coré.

  1. Ce sont des écueils dans vos agapes, faisant impudemment bonne chère, se repaissant eux-mêmes. Ce sont des nuées sans eau, poussées par les vents; des arbres d’automne sans fruits, deux fois morts, déracinés;
  2. des vagues furieuses de la mer, rejetant l’écume de leurs impuretés; des astres errants, auxquels l’obscurité des ténèbres est réservée pour l’éternité.
  3. C’est aussi pour eux qu’Énoch, le septième depuis Adam, a prophétisé en ces termes: Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades,
  4. pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d’impiété qu’ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu’ont proférées contre lui des pécheurs impies.
  5. Ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d’intérêt.
  6. Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d’avance par les apôtres de notre Seigneur Jésus-Christ.
  7. Ils vous disaient qu’au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies;
  8. Ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes sensuels, n’ayant pas l’esprit.
  9. Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint Esprit,
  10. maintenez-vous dans l’amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle.
  11. Reprenez les uns, ceux qui contestent;
  12. Sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.
  13. Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l’allégresse,
  14. à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus-Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles!Amen!

            Pendant le ministère de Moïse, Dieu a tué Koré, Abiram, Dathan par un jugement de feu. Il a ouvert la bouche de la terre pour les engloutir. Il a jugé d’une autre manière Marie, la grande-sœur de Moïse.

Elle fut frappée de lèpre. Les deux cas sont dus aux murmures. Mais pourquoi l’Eternel les a jugés différemment ?

Le groupe de Koré a touché au ministère du serviteur de l’Eternel. Ils ont blasphémé en haïssant le prophète.

Ils étaient contre son ministère parce qu’ils voulaient être dans le ministère sacerdotal. N’étant point appelés au ministère, ils ont poussé le peuple à la révolte. Malgré la puissance que Dieu a donnée à Moïse, ils voulaient défier l’homme de Dieu. Leur mission va contre le plan de Dieu. Dieu ne les pas a appelés à cette tâche. Ils étaient possédés par des démons pour briser l’alliance qui existait entre Dieu et Abraham. Ils voulaient amener un feu étranger dans la mission prophétique de Moïse (Nombres 16).

Marie a simplement murmuré sans s’opposer au ministère de Moïse. Elle n’était pas contente parce que son frère a pris une femme éthiopienne. Elle ne voulait pas qu’on juge Moïse au sujet de cette femme. Son but était de protéger son frère contre les jugements des autres. Elle ne savait pas que cet acte était dans le plan de Dieu. C’est l’image de Christ qui est venu au monde par son église pour être l’époux. Nous étions autrefois des païens (oliviers sauvages) qui se sont greffés à l’olivier franc (Romains 11 :24).

             Alors, que les chrétiens laïcs et serviteurs de Dieu prient pour juger les ennemis qui s’opposent à leur réussite.

Guéhazi, le serviteur d’Elisée lui mentit, et il le maudit par la lèpre de Naaman. Il n’était point allé contre son ministère mais contre sa personne. Du moment que vous jugez les serviteurs de faux ou empêchez le peuple de croire à Dieu, c’est le jugement de Dieu que vous attirez sur vous. Les Pharisiens ont dit que Jésus chassait les démons par le pouvoir de Béelzébul qui veut dire le dieu des mouches. Comment le Fils de Dieu peut-il chasser les démons avec le pouvoir du dieu des mouches, un démon. Il leur a répondu ceci : « Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu’ils auront proférés; mais quiconque blasphémera contre le Saint Esprit n’obtiendra jamais de pardon: il est coupable d’un péché éternel (Marc 3 :28-29). ».

            Elie le prophète égorgea les quatre cent prophètes de Baal. Ils ont défié Dieu. Le but est de s’égaler à Dieu. Satan a été précipité du ciel parce qu’il voulait être égal à Dieu et même le dominer. Si un serviteur marche dans l’obéissance aucune force des ténèbres ne peut le défier. Elle tombera sous le jugement de Dieu.

Savez-vous comment Jézabel la sorcière a été jugée par l’Eternel ? Elle fut précipitée de l’étage. Elle mentit pour conduire des hommes à jeûner pour tuer Naboth qui refusa de céder son terrain à Achab, son mari. C’était une femme méchante et cruelle. Il y a encore dans nos églises et dans la société des Jezabel, des Koré, Abiram, Dathan qui persécutent et troublent les enfants de Dieu. Il est écrit : « Ôtez le méchant du milieu de vous (1Corinthiens 5:13). ».

            Un sorcier peut mettre fin à votre vie. Vous vous retrouverez en enfer par manque de repentance. Refusez d’aller en enfer car beaucoup sont allés par leurs mauvaises œuvres. L’enfer est une éternité de tourments.

Au nom de Jésus, je n’irai pas en enfer, ni vous aussi. Dieu a fait cette promesse que celui qui bénit Israël sera béni, et que celui qui le maudit sera également maudit. Quiconque décide de vous tuer pour conduire votre âme dans l’abime, qu’il soit en ce lieu de tourment, mais vous au paradis. Il n’y a pas de sentiment dans le combat spirituel. Que la mort retourne à l’envoyeur s’il refuse les avertissements de Dieu par ses anges et les hommes de Dieu.

            La femme de Lot fut transformée en statue de sel. Elle a désobéi malgré les avertissements. Dieu pouvait avoir pitié d’elle à cause de son mari. Il frappa Israël de mort quand ceux-ci ne voulaient pas se repentir. Il y a des ennemis têtus sur qui il faut prononcer la sentence de Dieu. L’Eternel est aussi un feu dévorant.

             Une servante de Dieu m’a dit qu’elle est peinée de voir dans le corps du Christ beaucoup de personnes qui souffrent et qui ont fait plusieurs délivrances en vain. Certains sont allés de pays en pays et de continent en continent enquête de délivrance. Mais les problèmes demeurent toujours. En effet, les raisons sont diverses. D’abord, sachez que le diable ne relâche point ses prisonniers (Esaïe 14 :17). Il y a ceux qui sont tellement méchants et qui refusent de libérer la vie de leurs victimes. Ils préfèrent mourir que de voir la vie de leur victime être délivrée et prospérer. Vous ne pouvez pas me dire le contraire. Ils n’accepteront jamais le Seigneur Jésus. Ils ne croient pas d’ailleurs en lui malgré les messages de l’Evangile et ses miracles. Ne les laissez jamais vous dominer, plutôt dominez-les et prononcez des sentences contre eux sans aucune pitié. Les Africains savent de quoi je parle. Dans certaines familles en Afrique, des rancunes peuvent demeurer de génération en génération. On refuse de pardonner. Et souvent, ils confessent sur le lit de mort mais sans se repentir. Car sans la confession ils n’arrivent pas à rendre l’âme. Vous ne pouvez pas dénombrer les foyers brisés et des femmes sans foyer. Des jeunes gens sont au chômage, des maladies incurables font dépenser les personnes inutilement, des envoutements par la cigarette, la boisson, le sexe qui rendent des vies malheureuses. C’est ça la sorcellerie africaine. La haine, la jalousie, le mépris, l’absence de pardon, l’hypocrisie, la vengeance et la méchanceté sont le lot quotidien. Ils sont sans pitié parce qu’ils ont revêtu la nature des démons. D’autres sont plus cruels et plus méchants que des démons. A ceux-là, on n’y peut rien. La solution est de prier violemment pour les condamner car ils sont les enfants de la perdition : Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ (Jude 4).Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres (Romains 1 :20-21).

Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font (Romains 1 :32).

             J’étais dans un village en mission pour six ans, un grand sorcier prêtre vaudou, s’était levé contre l’œuvre du Seigneur. Sa mission était d’aider ses clients à envouter, à tuer, à détruire les foyers… les enfants mouraient en grand nombre. Les accidents de voiture étaient fréquents. Il faisait des sacrifices humains pour consolider son pouvoir. Un autel de vaudou avait été érigé dans sa cour. Un jour, comme par miracle, son fils avait fait sortir une liste des personnes que son père a tuées. Il étai affolé quand il a su cela. Mais, c’était trop tard car une femme l’a lue toute tremblante. Tous avaient peur de lui.

             Quand il avait constaté qu’une autre force surpassait la sienne, il avait décidé de tuer mes enfants et ensuite de m’humilier dans l’adultère. Il avait remarqué que le travail qu’il faisait pour eux ne marchait plus à cause du sang de Jésus que nous invoquions chaque fois dans les prières. Pour lui, le seul moyen était de nous affronter.

            A un culte, le Saint-Esprit m’a inspiré à prêcher le thème suivant : ‘‘Dagon est tombé’’ (1 Samuel 5:4). Nous avons prié avec ferveur. Ensuite j’ai posé des actions prophétiques sous l’inspiration du Saint-Esprit. J’ai dit : « De la même manière dont le dieu des Philistins Dagon a été brisé en face de l’arche de l’alliance, que tous les ennemis têtus qui veulent m’affronter soient brisés et meurent au nom de Jésus. O Seigneur, envoie tes anges combattre en ma faveur. Que le Dagon de ce village tombe ; au nom puissant de Jésus. Père, garde le peuple que tu m’as confié de même que mon épouse et mes enfants, au nom de Jésus. ».

            Le lendemain, nous avons appris que le prêtre vaudou avait commencé à saigner du nez. Ils sont partis à l’hôpital mais les docteurs n’ont pu faire quelque chose. Ses frères l’ont pris pour l’envoyer au Bénin chez un grand maître vaudou. En route au Ghana, son âme a été redemandée. Dans ma prière je n’ai mentionné le nom de personne. Le Seigneur qui connait son cœur a envoyé son ange pour le frapper mortellement après ma première année dans ce village. Après cette victoire, plusieurs marabouts ont quitté le village. Il y a des armes mortelles que les anges détiennent dans l’arsenal de Dieu. Quand vous priez violemment avec ces armes, ils désertent les lieux. Vous devez savoir que le diable ne joue pas avec vous. Il vient pour tuer. Le Seigneur a parlé de la manière dont il vient contre nous : Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance (Jean 10 :10).

Je rends grâce au Seigneur, après six ans de ministère, le Seigneur a sauvé beaucoup d’âmes. Des musulmans se sont donnés à Christ. Un grand temple a été bâti où le terrain été acheté. La maison des pasteurs a été construite, des pasteurs ont été formés et des rétrogrades revenus à la maison du Seigneur. Le Seigneur m’a envoyé sur Abidjan, la capitale du pays et l’œuvre continue toujours. La gloire revient à Dieu.

Je répète qu’il n’y a pas de sentiment ou de pitié dans la guerre spirituelle. Dans tous les cas, nous n’agissons pas de nous-mêmes, mais c’est le Saint-Esprit qui agit. Si vous priez, et que ce n’est pas la volonté de Dieu, il ne se passera rien.

            Goliath était celui qui tourmentait tout Israël. Il maudissait son armée. Le jeune David le tua pour bannir la peur et la malédiction sur eux.

Il est impossible de prier pour la conversion de certaines personnes car leur jugement est déjà prononcé par Dieu. Elles sont comme Satan et les anges déchus. Elles sont déjà condamnées, on ne peut plus rien faire pour les sauver. Nous en avons pour preuve les cas suivants de : Pierre et Judas.

Jésus a dit à Pierre : Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères (Luc 22 : 31-32). Il a prié pour lui parce que Satan était là pour le posséder afin qu’il agisse contre le messie. Quoique Simon n’ait pas encore reçu le Saint-Esprit, il se forçait à s’attacher pour être sauvé. Il a un cœur de repentance. La crainte de Dieu était en lui. Quand il avait renié le Seigneur, il s’était repenti repentit immédiatement.

            Quant à Judas, Jésus lui a dit : « Jésus leur répondit : N’est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous, les douze, et l’un d’entre vous est un diable ? » (Jean 6:70 Version Darby). Christ n’a pas dit qu’il est possédé de démon, mais plutôt, il le dénonce comme étant un diable. Il est impossible de prier et de délivrer le diable. Ce n’est pas que Judas soit né diable. Quand il suivait le Messie, il n’était pas possédé mais il n’était pas converti. Il suivait Jésus mais son cœur n’était pas attaché à lui. Il était voleur, menteur, cupide, hypocrite, et traître. Il n’avait aucun amour pour le Seigneur. Il refusait de se repentir. Le comportement et le caractère de Judas l’ont conduit au blasphème contre le Saint-Esprit : Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu’ils auront proférés; mais quiconque blasphémera contre le Saint Esprit n’obtiendra jamais de pardon: il est coupable d’un péché éternel (Marc 3 :28-29). Jésus lui avait dit qu’il le livrerait mais il ne se repentit point :

Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né. Judas, qui le livrait, prit la parole et dit: Est-ce moi, Rabbi? Jésus lui répondit: Tu l’as dit (Matthieu 26 :24-25).

 

            Bien que le Seigneur ait dit que c’était lui, il ne s’était pas repenti. Son cœur était très loin du Seigneur. Il était avide d’argent. Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient les moyens de faire mourir     Jésus; car ils craignaient le peuple. Or, Satan entra dans Judas, surnommé Iscariot, qui était du nombre des douze. Et Judas alla s’entendre avec les principaux sacrificateurs et les chefs des gardes, sur la manière de le leur livrer (Luc 22 : 2-4).

Judas est le type de l’Anti-christ qui va gouverner le monde’ après l’enlèvement. Voilà pourquoi on ne peut plus rien faire pour sauver ces âmes perdues. Il sera très difficile pour tous ceux qui ont fait des pactes avec le diable dans le but de s’enrichir par des sacrifices humains de se repentir. A moins que ça soit un miracle de Dieu. Il est écrit qu’il y a des péchés qui conduisent à la mort, et pour lesquels il ne faut pas prier :

            « Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu’il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère, il la donnera à ceux qui commettent un péché qui ne mène point à la mort. Il y a un péché qui mène à la mort; ce n’est pas pour ce péché-là que je dis de prier (1Jean 5 : 16). »

Dieu a jugé le roi Hérode en envoyant son ange le frapper de vers, vivant sur son trône quand il a voulu prendre la place de Dieu (Actes 12:21-23). Elimas le magicien fut aveuglé par la pk8roclamation de Paul (Actes 13). Phinées tua un couple qui commettait le péché sexuel. Dieu tissa une alliance à perpétuité pour le sacerdoce.

Quelques jugements de Dieu sous la grâce.

La tombe d’un incrédule infestée par des serpents 

            De temps en temps, pendant quelques années, nous avons entendu parler d’un incrédule qui, il y a des années, vécut jusqu’à un âge respectable et, lorsqu’il mourut, sa tombe fut infestée d’un nid de serpents. Il y a quelque temps, je tenais une réunion, et cette histoire me fut répétée par un prêcheur de l’Église du Nazaréen qui avait vu la tombe et il avait tué des serpents qui rampaient sur la tombe. Je demandai tout de suite que l’on me conduise à voir cette tombe célèbre. J’y mis une demi-journée pour aller voir le cimetière, et ayant pris un Kodak, je pris une photo du monument, comme on peut la voir sur la couverture de ce petit livre.

 

            On nous dit que cet homme prenait plaisir spécialement à se moquer de la Bible, en l’appelant une superstition et des histoires de fantômes. Il prenait un plaisir particulier à ridiculiser l’histoire d’Eve et du serpent qui lui parla dans le Jardin d’Éden. Il était connu parce qu’on l’avait entendu dire que ‘n’importe quel idiot pouvait écrire une histoire irréelle plus croyable que celle qu’il y avait dans la Bible. L’idée d’un sale serpent visqueux qui rampait sur le ventre dans le jardin et qui entra en conflit avec Eve. L’erreur la plus maladroite de la superstition hébraïque, qu’un horrible serpent arriva à rouler une femme rusée et la séduire par sa logique. Ridicule ! Vous prenez l’histoire d’un serpent comme celle-ci afin de démontrer l’authenticité de votre Bible. La première histoire écrite dans la Bible est ridicule. Je préférais avoir des serpents ramper sur tout mon cadavre plutôt que croire une telle bêtise’.

Ce sont les histoires courantes à propos de cet homme et de sa tombe dans la région où il vécut. On dit que ce monument funèbre avec sa statue fut fait par lui et érigé avant sa mort. Il domine les tombes de quelques Chrétiens qui étaient très consacrés au Seigneur. La photo avec les serpents dans le monument funèbre fut prise par un ministre de culte, qui avait tué ces serpents au pied du monument funèbre. La parcelle de terrain sur laquelle cette tombe se dresse est pleine de trous de serpents qui minent le monument funèbre, et d’autres places sur le terrain. Nous avons vu un serpent mort sur la tombe, ce froid jour d’hiver où nous visitâmes le lieu. Le cimetière a plus de cent ans, étant donné que là nous trouvâmes des tombes où des personnes avaient été enterrées en 1817, et beaucoup de gens avaient été enterrés avant 1830. Il est l’un des plus beaux cimetières que nous n’avons jamais visités, couvert de pâturin qui est tenu soigneusement moissonné, et nous ne trouvâmes d’aucune autre partie, dans le cimetière tout entier, un seul trou de serpent sauf ces trous qui sont sur cette tombe.

            On rapporte actuellement que pendant n’importe quel jour d’été quelqu’un peut trouver des serpents qui rampent sur cette tombe. Les serpents qu’on voit dans la photo furent tués sur la tombe, par un jour ensoleillé de novembre, et suspendus au bâton qui est appuyé sur le monument funèbre où la photo a été prise par ce ministre de culte.

Comment peut-on expliquer cet étrange phénomène ? Tout ce que je sais est ce que j’ai vu et entendu à tel propos. Certainement, cet homme a semé l’infidélité et il a récolté des serpents.

L’histoire de la tombe infestée de serpents confirmée 

            Au mois de mars 1930, je fus aidé par le quatuor de la Radio Vaughan dans une réunion de réveil qui eut lieu dans la grande Église du Nazaréen d’East Liverpool, dans l’État de l’Ohio, et un soir j’offris en vente à un auditoire de 800 personnes ce livre (Une Tombe Infestée de Serpents), et alors qu’un membre du quatuor était en train de distribuer le livre au milieu de la congrégation, il tomba sur un gentilhomme qui lui dit qu’il avait épousé la petite-fille de cet infidèle connu, et qu’il aimerait avoir un entretien avec moi.

             Après la réunion, un homme élégant vint vers moi ; il se présenta comme Monsieur B_______, le directeur d’une des grandes chaînes de magasins de la ville. Il dit : ‘Ma première femme était la petite-fille de cet homme dont la statue est sur le monument funèbre sur la couverture de ce livre. À présent elle est morte, et est enterrée à côté de ce monument funèbre. L’infidèle était un élément très connu et il était très riche de son temps, étant qu’il possédait des richesses pour la valeur d’au moins cinq-cent-mille dollars.

Il était connu pour sa haine envers la Bible, qu’il appelait un ballot d’ignorance et superstition, et il défiait publiquement les gens de discuter la question avec lui’. La parcelle de terrain où il fut enterré, elle était sur le flanc d’une colline, et elle était pleine de pierres et d’autres ordures, et elle était littéralement un nid de serpents.

             Le lendemain, le quatuor Vaughan voyagea pendant 40 milles afin de voir ce monument funèbre, et la tombe de la femme de cet homme, et ils trouvèrent les choses comme avait dit cet homme.

Le soir suivant, Monsieur B________ nous apporta une photo de cet infidèle connu, et, le soir suivant, il vint à la chaire et il fut glorieusement converti. 

La vérité est plus étrange que la fiction.

L’inscription en anglais dit : Serpents tués près de ‘La tombe infestée de serpents’.

Témoignage tiré de : UNUSUAL OCCURRENCES [ÉVÉNEMENTS INSOLITES], compilé par Duane V. Maxe

Il haïssait les chrétiens

Un jour, un frère surnommé Zhang fut pris. Les autorités convoquèrent beaucoup de gens afin qu’ils le voient pendant qu’il était torturé. Elles voulaient se servir de cette chose comme une force de dissuasion afin d’empêcher les gens de croire en Jésus. Elles le suspendirent la tête en bas, le frappèrent et le fouettèrent.

Il cria au Seigneur : ‘Seigneur, Pierre fut accroché la tête en bas pour Toi, mais moi, je ne suis pas digne !

             Lorsque les autres frères et les sœurs virent ce qu’elles lui firent, ils pleurèrent amèrement. Même quelques-uns d’entre les non-croyants pleurèrent. Mais ceux qui persécutèrent plus durement les Chrétiens eurent tous une fin très amère. Il y avait un officier qui était dans l’armée. Il haïssait les Chrétiens. Un jour lorsque Jian [N.D.T. : un frère qui était devenu un Chrétien en 1974 et qui était très zélé pour la cause de l’Évangile] fut arrêté, l’officier lia Jian, le mit sur le sol, il se mit à battre son dos et lui donna des coups de pied. Et il dit : ‘Je ne te foule pas aux pieds toi, je suis en train de fouler aux pieds ton Seigneur. Je ne te lie pas toi, je suis en train de lier ton Seigneur. Je veux voir ce que ton Dieu peut me faire !’ Ensuite, il prit Jian pour le faire défiler dans la route. Il continua à frapper Jian pendant qu’il disait : ‘Où est ton Seigneur ? Pourquoi ne vient-il pas et te délivrer ? Pourquoi ne vient-il pas et ne lutte pas avec moi ?’ Soudain, un chien errant sortit d’un sentier et il lui mordit la jambe. Plus tard, sa blessure s’ulcéra et son estomac enfla. Après deux mois, il mourut d’une horrible mort’.

Témoignage tiré de : Danyun, Liliesamongst thorns [Lis parmi les épines], Sovereign World Ltd. Angleterre, 1991, p. 283-284

             Il disait qu’il allait en enfer

            Un exemple de jugement soudain est celui d’un jeune homme dans le Comté de Rock, dans le Minnesota. Dans une ferme près de Blue Mound, dans ce Comté, deux jeunes hommes étaient occupés activement à transporter du blé avant l’arrivée d’une averse qui était imminente. Alors qu’ils passaient d’un tas de meules de blé à l’autre, celui qui était à terre, pensant évidemment que celui qui était sur le wagon ne conduisait pas d’une façon juste, lui demanda où il allait. La réponse fut : ‘Je vais en Enfer’. Un instant après, une foudre soudaine le frappa et le tua à l’instant. ‘Détruit soudainement’.

 

Témoignage tiré de : SIN, THE TELL-TALE [LE PÉCHÉ, LE BAVARD], par William Edward Shepard, God’sRevivalistPress, Ringgold, Young and Channing Sts. Cincinnati, 

Il appela Dieu menteur et il brûla sur place 

             L’août dernier (1886), un homme s’irrita à cause de la sécheresse continuelle et de ses récoltes qui avaient été abîmées, et en présence de ses voisins il maudit Dieu, en disant que s’Il venait, il Lui aurait ôté le cœur, en L’appelant menteur et couard, et en montrant un couteau. Et comme il était en train de parler, sa mâchoire inférieure baissa, de la fumée sortit de sa bouche et de ses narines, et la chaleur de son corps était si intense qu’elle repoussait ceux qui s’approchaient. Beaucoup de gens visitèrent le lieu et virent le blasphémateur alors qu’il s’apprêtait à expirer de façon horrible.

La liste de ceux qui sont morts, des blasphèmes sur leurs lèvres, est extrêmement longue.

Témoignage tiré de: SIN, THE TELL-TALE [LE PÉCHÉ, LE BAVARD], par William Edward Shepard, God’s Revivalist Press, Ringgold, Young and Channing Sts. Cincinnati, O.

Le jugement sur une ville 

            Il y a un demi-siècle, dans l’île de la Martinique aux Caraïbes, la ville de Saint-Pierre comptait quelques quarante mille habitants. Elle était l’une des villes les plus impies du monde, presque aucun représentant religieux n’y vivait.

            Un petit groupe de l’Armée du Salut vint et commença à prêcher Jésus et Sa mort sur la croix pour nos péchés. Après quelques semaines, pendant une de leurs réunions, une tempête de persécution se leva. Au milieu des éclats de rires ironiques, la foule se mit à montrer ce qu’elle pensait de la Croix en crucifiant un porc sur la place du marché. A la suite de cet acte, le corps dirigeant de la ville ordonna aux Salutistes de quitter tout de suite la ville et, après un ou deux jours, le groupe était sur un bateau à vapeur qui le ramenait à son pays d’origine.

            Près de la ville de Saint-Pierre s’élevait le Mont Pelee, un volcan inactif. Alors qu’auparavant il y avait eu de la fumée et quelques légers tremblements, ce volcan était resté tranquille pendant un peu plus d’un siècle. Pourtant, dès que les Salutistes sortirent de la baie, Dieu enleva le couvercle de ce volcan et, en très peu de temps, la ville fut détruite, et la cendre tomba jusqu’à des centaines de milles de distance. Seules huit personnes furent trouvées vivantes lorsque les chercheurs revinrent.

 

Témoignage tiré de : CHOICE ILLUSTRATIONS [ILLUSTRATIONS CHOISIES], par Earl C. Wolf,

Selected From The Compilations Of W. W. Clay [Sélectionnées des Compilations de W. W. Clay], Beacon Hill Press, Kansas City, Mo. Première Impression, 1965

Jugement rapide sur un athée téméraire

            Le Dr Powers, un noble évangéliste de Lincoln, dans l’État du Nebraska, raconta ceci en ma présence.

Il dit : ‘Mon père était un incrédule. Il écrivit un gros livre sur l’incrédulité qui ne fut jamais publié. Le fils du frère de ma mère assimila l’incrédulité de mon père, et à l’âge de vingt-sept ans il devint un parfait démon, un incrédule de la plus rude espèce. Il avait l’habitude de se moquer de mon frère et de moi parce que nous servions le Seigneur. Un jour, pendant la moisson, lui, afin de montrer sa grande audace athéistique, jeta sa faux et il releva ses manches et défia Dieu. Il dit : ‘Je défie Dieu le Père de descendre et de me combattre ; je défie Dieu le Fils de descendre et de me combattre’. Dieu le Père et Dieu le Fils prirent l’insulte, mais le lendemain, avec cette horrible audace, il posa de nouveau sa faux, il releva ses manches et il dit : ‘Je défie l’Esprit Saint de descendre et de me combattre’. Ce type tomba à terre plus rapide que l’éclair, paralysé jusqu’aux bras. On l’emmena chez soi et l’on fit appeler tout de suite deux docteurs, lesquels vinrent et l’examinèrent et déclarèrent qu’ils ne savaient pas ce qu’il avait ; ils n’avaient jamais rien vu de pareil. Au début de sa maladie, il commença à se plaindre : ‘O éternité, éternité, comment passerai-je l’éternité ?’ Il avait de beaux cheveux longs et bouclés, et pendant quatre jours il les arracha jusqu’au moment où il n’en eut plus. Le neuvième jour, juste alors que le soleil se couchait, il grogna, ‘O éternité, éternité ; comment puis-je supporter l’éternité ?, et il expira’.

Témoignage tiré de : Dying To Live [Mourir Pour Vivre] par A. M. Hills.

Proclamation prophétique

Léa dit: Dieu m’a donné mon salaire parce que j’ai donné ma servante à mon mari. Et elle l’appela du nom d’Issacar (Genèse30:18).

1)Je prophétise qu’en cette année Dieu me donne mon salaire dans tout ce j’entreprends ; au nom de Jésus.

2) Je domine au milieu de tous mes ennemis qui me combattent sans relâche ; au nom de Jésus.

3) Que mon âme s’échappe entre les mains de tous ceux qui en veulent à ma vie ; au nom de Jésus.

4) Que tout ennemi satanique délégué contre mon âme soit foudroyé par la foudre du jugement de Dieu.

5) Que tout agent du diable qui s’oppose à l’alliance de 12 s’écrase misérablement ; au nom de Jésus.

6) Tous les esprits Edomites qui cherchent à détourner ma bénédiction échouent froidement ; au nom de Jésus.

7) Je passe à Edom pour atteindre la terre de mon héritage ; au nom de Jésus.

8)Que l’Acan qui complote contre ma destinée prophétique et qui veut me soustraire de la terre tombe dans son propre piège, au nom de Jésus.

9) J’affronte tous les hommes forts têtus qui sont la cause de mes échecs et humiliation par l’épée de la victoire, au nom de Jésus.

10) Je ne contourne pas Edom, j’y passe malgré l’opposition du roi ; au nom de Jésus.

11) Eternel, étends mes limites afin que mes affaires, mon commerce, mon ministère, prospèrent ; au nom puissant de Jésus.

12) Je prophétise l’abondance spirituelle, matérielle et financière dans ma vie ; au nom de Jésus.

           

      CHAPITRE 7

        Le septième jour du jeûne (7ème)

            Le chiffre sept (7) : DAN

Dan jugera son peuple, Comme l’une des tribus d’Israël. Dan sera un serpent sur le chemin, Une vipère sur le sentier, Mordant les talons du cheval, Pour que le cavalier tombe à la renverse. J’espère en ton secours, ô Éternel! (Genèse 49 : 16-18).

 

Dan signifie justice, juge.

 

     Sept (7), le mystère de dieu

            Dans la Parole de Dieu, le chiffre sept et trois sont utilisés à maintes reprises. Mais chaque mention a un mystère et une révélation. Sept est un grand chiffre de Dieu. Il révèle la fin et le repos d’une œuvre : le septième jour de repos de Dieu ; après six jours de création merveilleuse et parfaite du ciel et de la terre et tout ce qui y contient. Nous avons les 7 années d’abondance et les 7 années de famine en Egypte. Il nous montre le degré de souveraineté, de puissance, et de divinité de Dieu, quand nous parlons des 7 esprits de Dieu. Il démontre le nombre prophétique du miracle et de la guérison : les 7 plongées de Naaman dans le Jourdain, la stérile enfantera 7fois, prophétisa Anne, les 7 tours de Jéricho en 7 jours par les enfants d’Israël.

                              L’arc-en-ciel a 7 couleurs 

             Le livre d’Apocalypse nous parle des 7 églises et des 7 étoiles. Dieu réserve sa grande colère du jugement en 7 coupes. Pour des actions prophétiques événementielles, Dieu ordonne aux 7 archanges de sonner les 7 trompettes. Le grand livre des grandes révélations est marqué de 7 sceaux.

            A la croix, le Seigneur prononça 7 paroles d’ordre prophétique (Jean 19:23-37):

Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font.

Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.

Femme, Voilà ton fils …….Voilà ta mère…

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

J’ai soif.

Tout est accompli.

Père, je remets mon esprit entre tes mains.

 

            Quand le ciel fut fermé durant trois ans et six mois, le prophète Elie pria 7 fois, et l’Eternel l’exauça. Ici nous voyons le déblocage et l’exaucement.  

Thola, le 7ème juge en Israël délivra les Israélites (Juge 10 :1-2) ; c’est aussi le nombre de la délivrance. L’Eternel commença son jugement sur les Philistins le 7èmemois (1Samuel 6 :1). Alors la délivrance des enfants d’Israël a eu lieu le 7ème mois. Et le même 7èmemois est devenu une malédiction pour les Philistins qui furent frappés de mort et d’hémorroïdes.

            Le prophète Moïse fit le chandelier de 7 lampes selon le modèle de l’Eternel.

Dieu nous a donné la sagesse de calculer afin de découvrir des choses cachées. Ce n’est ni la divination ni la numérologie, c’est la sagesse de Dieu. Nous avons selon la parole les 70 ans de captivité Babylonienne (Jérémie 25 :11) ; 70 semaines que l’ange Gabriel révéla à Daniel. Moïse établit 70 anciens sur le peuple de Dieu. Jésus-Christ a établi 70 disciples qu’il envoya en mission. Si l’on fait le calcul suivant : (on a7 fois 10 qui donne 70) ; et 7+ O =7. Samson avait sur sa tête 7 tresses qu’il ne devait pas raser.

………………………. A Suivre dans le livre

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :