Côte D'ivoire : Abidjan - Cocody - Angré Château
+225 08 47 00 60
parolededieu@actes13.com

 Priez selon le Saint-Esprit

Jésus le Salut qui vient du Ciel

 Priez selon le Saint-Esprit

 

Retour à la Page d’Accueil

 

                                                                                                                     

Priez selon le Saint-Esprit

     C’est l’Esprit qui nous conduit dans la prière. La mission de Jésus va de pair avec l’œuvre du Saint-Esprit. Tout ce que le Christ faisait était guidé et orienté par l’Esprit de Dieu. Pour savoir marcher avec lui, il faut l’identifier comme Dieu et non pas seulement une colombe, ni le feu, ni le vent, ni l’eau. Ce sont là ses attributs. De prime abord, il nous faut le voir comme Dieu. Par ailleurs, aucun esprit n’est appelé Dieu, seul le Saint-Esprit est Dieu. Il fait partie des trois personnes qui font le Seul et l’Unique Dieu : Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit. 

   Si vous voulez sentir sa manifestation en vous, voyez-le comme une personne qui habite au milieu de vous. De la même manière que Jésus a fait son œuvre sur terre, l’Esprit est aussi là pour nous conduire et achever la mission de Christ avec les enfants de Dieu. C’est lui qui nous inspire tous les sujets de prières. Il nous aide à être précis dans les prières. Il intercède en notre faveur auprès du Père (Romains 8 :26-27). 

Paul a dit : « Marchez selon l’Esprit et n’accomplissez pas les désirs de la chair. ». Si nous marchons avec lui, il est aussi près de nous pour nous conduire. Il est si important de l’avoir en soi. On peut le recevoir en nous de trois manières :

1. l’Esprit sur vous
2. l’Esprit en vous
3. la plénitude de l’Esprit.

     Quand on parle de L’Esprit sur vous, c’est l’Esprit qui demeure sur tous les enfants de Dieu. Il s’agit de tous ceux qui ont accepté Jésus comme étant leur Sauveur et Seigneur. A ce moment-là, on appartient au corps du Christ. Ici l’affermissement n’est pas total. L’on peut être emporté par tout vent de doctrine. La force de la résistance aux tentations est faible. Ce type de chrétien n’a pas encore fini avec les désirs charnels. Pourtant l’Esprit est sur vous pour évangéliser, prier. Mais il y a des choses dont on n’arrive pas à se défaire. La foi vacille et le chrétien doit à ce moment-là s’approcher plus de Dieu, afin de disposer son cœur à l’Esprit Saint. Purifier le temple de Dieu qui est son corps. Ceci l’interpelle à avoir une vie de sanctification. Alors l’Esprit sur vous trouvera une porte d’entrée pour demeurer en vous.

 On parle de l’Esprit en vous, quand l’Esprit habite dans votre cœur, et fait de vous son temple. Alors vous n’êtes plus distraits par de faux enseignements et de fausses doctrines. Christ nous a rassurés que l’Esprit Saint nous conduira dans toute la vérité. Et étant en vous, aucun autre esprit contraire à celui de Dieu ne pourra cohabiter avec lui. Le Saint-Esprit va en ce moment prendre possession de votre être entier : esprit, âme et corps. Et vous serez débordés de sa puissance. C’est ce qu’on appelle la plénitude de l’Esprit ou être rempli du Saint-Esprit, ou encore, être revêtu de l’Esprit. 

Une personne remplie du Saint-Esprit, atteint une autre dimension spirituelle et expérimente des choses surnaturelles. Quels que soient le degré des épreuves et les attaques mystiques, elle a l’assurance de Dieu et une paix intérieure. Là, ni la peur, ni la mort n’a d’autorité sur elle. Plus de crainte des persécuteurs, ni Satan lui-même. Les démons ne le voient plus comme un homme ordinaire, mais comme Christ qui vit en lui. L’esprit malin menaça les exorcistes qui n’avaient pas le Saint-Esprit en eux, et qui voulaient le chasser du corps d’un possédé. Il leur répondit : Je connais Jésus, et je sais qui est Paul ; mais qui êtes-vous (Actes 19 :15) ?

      Paul était un homme rempli du Saint-Esprit, au point que les mouchoirs qui le touchaient ; opéraient des miracles. Il eut des visions célestes où il fut enlevé dans le paradis et entendit des paroles merveilleuses qu’il n’est pas permis à un homme d’exprimer (2 Corinthiens 12 :4). 

    Tout serviteur de Dieu doit être rempli du Saint-Esprit. Cette force de l’Esprit doit l’aider à triompher dans ce monde de péché. Dans ce manteau de l’onction, la chair et ses désirs sont consumés par la flamme de Dieu. A ce moment-là, notre esprit et notre pensée convergent vers les choses divines.

     La séduction est vaincue. L’histoire de Moïse montre un exemple concret de la plénitude de l’Esprit. Celui-ci passa quarante jours et quarante nuits dans la présence de Dieu. Il fut rempli du Saint-Esprit au point que tout son visage rayonnait de gloire. Il imposait sa main sur les soixante-dix anciens pour leur transférer l’Esprit de prophétie, et à Josué, l’Esprit de sagesse (Deutéronome 34 :9). 

       Dieu ne désire pas que son Esprit vienne seulement sur nous, mais qu’il revête tout notre être. Au jour de la pentecôte, il a rempli toute la maison, et même les cent vingt disciples en furent tous remplis (Actes 2 :1-4). 

    Quelque temps plus tard, ils eurent très soif de cette puissance. Ils l’ont senti diminuer. Alors ils prièrent et furent remplis de nouveau (Actes 4 :31)

   Chaque enfant de Dieu doit chercher le Saint-Esprit dans la prière. Cela consiste en une consécration profonde dans la présence de Dieu par la prière et le jeûne. Pierre en était si rempli au point que même son ombre guérissait les malades et chassait les démons. Et Jésus était pleinement rempli du Saint-Esprit à tel point que son corps et son vêtement dégageaient une puissance qui délivrait et sauvait des milliers d’âmes. Cette puissance guérissait tous les malades, chassait tous les démons ; et rien ne lui était impossible. Cette onction se manifestait aussi bien de l’intérieur comme de l’extérieur. Une femme qui perdait du sang pendant douze ans toucha son vêtement par derrière, et fut instantanément guérie. 

     Elisée était puissamment rempli de l’onction de l’Esprit. Lorsque le fils de la femme Sunamite était mort, il se coucha sur lui et la chair du mort se réchauffa. Alors l’enfant fut ressuscité. Le prophète en était si fortement rempli qu’après sa mort, l’onction resta dans ses os. Quand un soldat fut jeté sur ses ossements ; il ressuscita immédiatement. 

   Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain et fut conduit par le Saint-Esprit dans le désert (Luc 4 :1). Christ a pu faire le jeûne de quarante jours, parce qu’il était rempli du Saint-Esprit. Alors, ne vous levez pas dans la chair pour faire un moment de jeûne. 

      En effet, Elie l’a fait, surtout qu’il était lui-même rempli du Saint-Esprit et restait constamment devant la face de Dieu. Aussi Moïse n’était-il pas devant la face de l’Eternel, qu’il ne ressentait aucune faim ni soif ? C’est Dieu lui-même qui lui fait appel sur le Mont Sinaï. Cette présence sera semblable à l’adoration dans le royaume céleste ; on passera de nombreux mois sans se rendre compte. Nul n’aura faim ni soif. Nous serons remplis et inondés de sa gloire. Ainsi, celui que Dieu appelle à faire un long jeûne à sec, se sentira fortifié par son Esprit.

      J’ai appris des témoignages malheureux de personnes qui ont perdu la vie dans de longs jeûnes. Certaines ont trouvé la mort suite à une indigestion après le jeûne. Elles ont jeûné pour leur intérêt personnel et égoïste. Certains le font pour chercher la puissance. Or la puissance vient de la parole de Dieu : Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ (Romains 10 :17). Si nous la méditons jour et nuit, sa puissance se manifestera pleinement en nous. En cela vous pouvez associer à la parole, le jeûne et la prière. Il y a ceux qui ne savent ni lire ni écrire ; ceux là, je les encourage à méditer la parole avec les frères et aussi à assister aux enseignements et études bibliques. Ils doivent jeûner parfois. Lisez le chapitre sur le jeûne et la prière.

        La puissance de Dieu qu’un chrétien peut avoir, provient de son appel au ministère. C’est un don de Dieu. Et cela vient du Saint￾Esprit. Dieu fait grâce à qui il veut. On peut recevoir la puissance par la prière de persévérance, la méditation quotidienne de la parole de Dieu et le jeûne parfois. On ne peut pas jeûner pour devenir pasteur, prophète, évangéliste… c’est un appel divin.

       Dieu dit à Jérémie : « Avant que je t’aie formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu sois sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des Nations (Jérémie : 1 :5). ».

      Certains peuvent humblement demander à Dieu de les utiliser pour son œuvre. Il peut le faire car tout ce que nous demandons au nom de Jésus, il nous le donne. Anne a donné Samuel à Dieu. Il est devenu à la suite des temps, un grand prophète aux yeux de tout
Israël. Dieu peut regarder parmi les hommes, et choisir des personnes pour les consacrer à son service. Il est Dieu, il fait ce qui lui plaît. Nul ne peut aller contre sa volonté.

     Mais je ne vous empêche pas de chercher sa face dans le jeûne. Car c’est une loi divine. Personne ne peut le prohiber. Par conséquent, priez selon l’Esprit car :
L’Esprit parle (Actes 8:29)
Il enseigne (Jean 14 :26)
Il assiste (Actes 9 :31)
Il conduit (Romains 8 :14)
Il console (Jean 14 :26)
Il est puissant (Actes 1:8)
Il donne la sagesse, la connaissance, l’intelligence
Il empêche
Il convainc (Jean 16 :8)
Il avertit (Actes 20 :33)
Il possède l’amour (Romains 15 :18)
Il transforme (2 Corinthiens 3 :18)
Il vivifie (Jean 6 :63)
Il instruit (Jean 14 :26)
Il sanctifie (1Corinthiens 6 :11)
Il fortifie (Ephésiens 3 :16)
Il produit des dons et fruits en nous (Galates 5 :22)… etc

Extrait du livre LES PRIÈRES QUI MONTENT ci-dessous

Retour à la Page d’Accueil

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :